Les Nets vont-ils battre le record du plus mauvais départ de l’Histoire de la NBA ?

Posté par Tinmar le 21 novembre 2009

0 victoire pour 12 défaites : c’est le triste bilan des New Jersey Nets après donc 12 rencontres jouées et donc perdues. Les Heat lors de leur arrivée en NBA en 1988 et les Clippers lors de la saison 1998/1999 ont établi un record qu’on ne croyait plus possible d’atteindre : 17 défaites pour commencer la saison… Quand on se penche plus en détails sur le futur calendrier des Nets ainsi que sur leur effectif, on se dit que ce triste record peut être battu, et assez aisément.

brooklopezhands.jpg AP Photo

Aujourd’hui, je suis tombé sur ce bel article de Dime Mag analysant les 6 prochains matchs des Nets : en gros, Gerald Narciso nous dit que si les Nets ne l’emportent pas ce soir face aux Knicks, ça va être très dur pour l’équipe de Lawrence Frank de ne pas atteindre les 17 voire 18 défaites de suite… Car après les Knicks, les Nets enchaînent par 4 déplacement ssur la côte Ouest, et pas chez n’importe qui : d’abord les Nuggets de Melo et Billups, puis le lendemain à Portland pour rendre une petite visite à Brandon Roy, puis 2 jours plus tard à Sacramento où ça sera vraiment la dernière occasion pour les Nets de ne pas rentrer dans l’Histoire, puisque ce sont ensuite les Lakers qui accueilleront les Nets… Autant dire que les Nets sont vraiment mal barrés ! Le 18ème match de la saison de New Jersey se jouera dans leur salle de l’Izod Center, face à des Mavericks en bonne forme et avec un Beaubois titulaire.

Un calendrier pas favorable à un réveil des Nets, mais qui n’est pas le seul élément qui fait peur quand on parle des Nets : j’ai regardé le cinq de départ des Nets, et moi qui les ai adorés quand Jason Kidd était à la mène, je peux vous dire que ce n’est vraiment pas beau ! Sans leur star Devin Harris, qui pourrait malgré tout revenir pour aider les Nets à gagner ne serait-ce qu’un match, les Nets débutent leurs matchs avec Rafer Alston à la mène, Chris Douglas Roberts au poste 2, Trenton Hassell à l’aile avec Josh Boone et Brook Lopez sous le cercle : franchement, c’est sûrement l’un des strating-five les plus faibles que j’ai eu l’occasion de voir ! Courtney Lee va surement revenir pour le road trip à l’ouest, et le rookie Terrence Williams peut rendre service à l’aile pour suppléer Hassell, mais voila, le mal est là : les Nets ont une équipe de merde, et ce malgré 2 joueurs appelés à devenir des forces dominantes de cette ligue lors des prochaines années, à savoir Devin Harris en traction arrière, et Brook Lopez au centre.

lawrencefrankhelpcdr.jpg Reuters

Pour l’instant, il n’est pas encore question de licenciement concernant Lawrence Frank… Je pense que c’est l’histoire de quelques matchs, 6 pour être exact, avant que notre ami le coach roux des Nets soit remercié par Jay-Z & co ! Après ça, il restera aux Nets d’éviter de frôler la barre des 70 défaites, soit le record des pires équipes de l’histoire de la Ligue : Philadelphie 73, Denver 97 et Dallas 93. Allez, soyons positif : je les vois battre les Knicks dès ce soir, grâce à un bon retour de Devin Harris, et surtout une attaque merdique des Knicks, un match qui ouvrira les yeux des dirigeants des Knicks qui recruteront du coup Allen Iverson……….

Publié dans Nets, Records | Pas de Commentaire »

Pour Scottie Pippen, les Lakers de Kobe peuvent battre les 72 victoires des Bulls de Jordan !

Posté par Tinmar le 29 octobre 2009

Après Rasheed Wallace, fraîchement arrivé chez les Celtics et qui avait annoncé que Boston pouvait atteindre voire battre le record établi par la bande à Jordan et Pippen en 1996, c’est au tour justement de Scottie Pippen de remettre ce record sur le tapis : pour lui, les Lakers 2009/2010 peuvent être comparés aux Bulls 1995/1996, et pourraient toujours selon l’ancien Bull, battre le record qu’il avait participé à établir!

kobejackson.jpg Getty Images

Apparemment, il est à la mode se comparer avec les Bulls génération 1995/1996 : en même temps, c’est l’équipe qui a eu les meilleurs résultats sur une saison, et on peut aisément franchir le pas et dire qu’elle a été la meilleure de l’Histoire. C’est comme la Dream Team de 1992, à qui l’on compare toutes les autres Team USA depuis, excepté après 2000 et la médaille d’or acquise à Sidney par les Garnett, Allen et Carter, et avant 2008 et la médaille d’or acquise à Beijing par les Kobe, LeBron et Melo. Alors aujourd’hui, qu’un autre rebalance une phrase sur ce record, ça ne m’étonne même plus. Ce quelqu’un d’autre, c’est Scottie Pippen, et pour lui, les Lakers ressemblent aux Bulls, et pourraient donc le faire :

« Les Lakers ont une chance. Ils ont ce luxe d’avoir un jeune pivot comme Andrew Bynum, un jeune power avec Gasol, et même Josh Powell qui mériterait quelques minutes supplémentaires. Ils ont une belle profondeur de banc. Si quelqu’un peut battre ce record, ce sont eux« 

Chris Mannix de SI.com fait le lien entre les effectifs de ces deux équipes, et il est vrai qu’elles ont quelques petites choses en commun : une star interplanétaire (Jordan vs Kobe), un lieutenant bon à tout faire et surtout à bien scorer et bien défendre (Pippen vs Odom ou Gasol), un coach qui joue le triangle (Jackson vs Jackson…), des seconds couteaux experts ou presque dans leur domaine respectif (Harper, Kerr, Kukoc vs Fisher, Bynum, Brown), et enfin, un rebelle incontrôlable : Rodman vs Artest (« Un enfant de coeur par rapport à Dennis« , aime à dire Pippen) !

En gros, Mannix nous dit que le facteur X se nommait d’un côté Rodman et de l’autre Artest : si ce dernier arrive à bien s’adapter dans le système de Phil Jackson et à savoir rester dans l’ombre derrière Kobe et même Gasol voire Bynum, alors les Lakers seront imbattables… comme l’étaient les Bulls il y a 13 ans ! A voir le match d’avant hier, où on a vu Artest courir partout en défense pour combler toutes les brêches, et où on l’a vu également tenter des choses tout en restant au service de Kobe, je pense sincèrement qu’Artest peut aider les Lakers à gagner beaucoup de matchs cette saison. Pour un total supérieur au 72 victoires de la bande à Jordan en 1996 ? Ca va être chaud, mais comme la NBA aime le répéter : Where Amazing Happens

Publié dans Bulls, Lakers, NBA History, Preview, Records | Pas de Commentaire »

Pour Rasheed Wallace, les Celtics peuvent battre les 72 victoires des Bulls !

Posté par Tinmar le 12 octobre 2009

Le Sheed, nouveau Celtic, est heureux d’être là : ça on le sait. Désormais entouré de trois voire quatre all-stars (Garnett, Allen, Pierce, Rondo), Rasheed Wallace peut espérer regagner une bague de champion. A l’écouter d’ailleurs, il en est certain, car pour lui, le Boston promotion 2090/2010 est l’une des meilleures équipes de tous les temps, peut-être même meilleure que le Chicago génération dorée de 1996, celui des Jordan, Pippen, Rodman, Longley et qui avait remporté 72 matchs de saison régulière !

celtics0910.jpg AP Photo

C’est à Tom Halzack, blogger pour BostonCentral, que le Sheed a lancé cette bombe. Fraîchement arrivé de Détroit, Wallace ne cache pas ses ambitions, et les crie même très haut et très fort : pour lui, Boston peut être le prochain champion NBA.

« Assurément. Assurément, jouer avec ces trois joueurs, associé aux joueurs qu’on a sur le banc, je pense qu’on peut carrément le faire. Personnellement, je pense qu’on peut égaler le record des Bulls. Tu sais, on a le talent pour ça. On a la volonté pour ça et… je pense qu’on a la défense pour ça !« 

Aussi surprenant que ça en a l’air, Rasheed Wallace est plus que sérieux en disant, avec peut-être une touche de provoc’ tout de même… Halzack lui a alors demandé s’il pouvait diffuser ça, et Wallace a été catégorique :

« Tu peux ! Parce que franchement, je le pense vraiment. [Chicago] était une belle équipe, ils avaient alors des Hall of Famers, mais nous aussi on en a quelques uns !« 

rasheedwallacenewceltics.jpg

Alors, est-il si fou que ça notre ami Rasheed ? Et bien pas tant que ça, surtout quand on regarde l’effectif sur le papier des Celtics par rapport à celui des deux dernières saisons qui les as vus terminer à 66 puis 62 victoires : entre-temps, Boston a perdu James Posey, mais a depuis récupéré l’intérieur qui lui manquait à savoir Wallace. De plus, un certain Rajon R. est depuis devenu un presqu’all-star ! Alors non, Rasheed Wallace ne rêve pas (tant que ça) en citant les Bulls de 1996. Mais voila, les Celtics ont quelques trucs en moins par rapport à Chicago 96 : les quatre stars en question ne sont plus tout jeunes (Pierce 32 ans, Allen 34 ans, Garnett 33 ans, Wallace 35 ans), et joueront tous avec le frein à main à partir du moment où la qualification pour les play-offs sera acquise pour éviter la fameuse blessure (Dieu seul sait ce qu’il serait advenu si Garnett ne s’était pas blessé juste avant les play-offs 2009) ; et enfin, les Celtics 2009 n’ont simplement pas un certain Michael Jordan dans ses rangs…

Publié dans Bulls, Celtics, NBA History, Records | Pas de Commentaire »

Encore 5 matchs, et Jose Calderon rentre dans l’Histoire !

Posté par Tinmar le 9 avril 2009

Jose Calderon est fort… Oui, Jose Calderon sait jouer au basket, incontestablement. Mais encore plus incontestablement, c’est un shooteur magnifique quand il s’agit de convertir ses lancers-francs. Et à 5 matchs de la fin de la saison fort décevante des Raptors, l’espagnol s’apprête à rentrer dans la belle Histoire de la NBA…

 

josecalderonfreethrow.jpg Getty Images
Rappelez-vous, c’était il y a maintenant 4 mois : José Calderon était à seulement 10 lancers de battre le record établi par Michael Williams pour le nombre de lancers réussis à la suite (97). Aujourd’hui, ilest en route pour battre un autre record; toujours concernant les lancers- francs, et toujours aussi difficile à battre : José Calderon, s’il ne shoote plus de lancers-francs, va battre le record établi par Calvin Murphy pour le meilleur pourcentage de réussite au lancers-francs, pour l’instant fixé à 95,81%… Calderon en est à 97,92%, soit seulement 3 loupés sur 144 tentatives !!

 

nbasingleseasonftleaders.jpgmynba4u

 

Donc, à, 5 matchs de la fin de la saison des Raptors, il ne reste plus à José Calderon qu’à ne plus manquer de lancers… Car à 141/144 dans cet exercice que détestent le Shaq et Dwight Howard, José l’espagnol est déjà détenteur du meilleur taux de l’Histoire ! Et mettons qu’il en loupe 3 d’ici à la fin de la saison, il sera encore le best of the best, le top of the pop… Le tableau qui suit, réalisé avec l’aide de NBA.com, résume bien la situation :

 

jcalderonsi.jpg mynba4u

 

Tout ça, c’était des chiffres pour une saison… En carrière, c’est une toute autre histoire : en effet, pour faire partie des tout meilleurs de l’Histoire de la NBA sur la durée, José se doit de jouer encore 4 ans minimum à ce même rythme, c’est-à-dire shooter deux centaines de lancers-francs par saison, sur 4 ans. Aujourd’hui à presque 500 lancers, il ne rentrera dans le palmarès « carrière » qu’à partir de 1200 lancers… Peut-il battre Mark Price et Steve Nash, les deux spécialistes de la discipline ?

 

nbaalltimeftleaders.jpg mynba4u

Publié dans Raptors, Records | Pas de Commentaire »

Deux monstres dans l’Histoire : Kidd atteint les 10000 passes, Mourning honoré

Posté par Tinmar le 2 mars 2009

Nous sommes aujourd’hui en 2009, et les stars du moment se nomment Dwyane Wade, LeBron James, Chris Bosh, Dwight Howard, ou encore Darko Milicic… Mais personnellement, la NBA restera synonyme d’autres noms… J’ai grandi avec ces grands noms, et jamais je ne les oublierai : Olajuwon, Shaquille O’Neal, Larry Johnson, Pat Ewing, Scottie Pippen, Karl Malone, Shawn Kemp, etc… Hier, ce sont deux grands noms de l’Histoire du basket-ball qui font leur entrée dans ce que l’on aime appeler « la mémoire collective » : en effet, Alonzo Mourning va vir son n°33 monter dans le ciel de Miami, tandis que Jason Kidd, autre figue emblématique du début des années 2000, vient d’atteindre le joli nombre de 10 000 passes !

zoscream.jpg     kidd10000.jpg Nike/InsideBasketball.com & AP Photo/LM Otero

Jason Kidd… Quand on pense à lui, on fait le lien directement avec les triple-doubles : 101 à son actif, soit le troisième meilleur total derrière Oscar Robertson et Magic Johnson. Mais surtout, Jason Kidd est un excellent passeur : 5 titres de meilleur passeur, ce n’est pas rien ! Et hier donc, J-Kidd s’est fait un malin plaisir de faire pas moins de 15 passes… La 13ème était la bonbne, et c’est tout l’American Airlines Center de Dallas qui se levait pour célébrer son champion (qui aurait du recevoir le titre de MVP en 2002…). Avec donc aujourd’hui 10 002 assists, il est le 4ème joueur à avoir atteint ce cap. Et avant la fin de la saison, il pourrait même dépasser Magic Johnson, qui n’est qu’à 139 longueurs du joueur des Mavericks ! Moi je dis chapeau monsieur l’artiste ! Il ne lui manque qu’un titre NBA…

Autre joueur, mais autant de talent : Alonzo Mourning est encore aujourd’hui le symbole d’une équipe.

Lire la suite… »

Publié dans Heat, NBA History, Records | Pas de Commentaire »

123
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag