« Et maintenant ? », First-Round Losers Edition

Posté par Tinmar le 10 mai 2010

C’est avec un peu de retard que je vous propose de revenir sur les perdants du premier tour des playoffs 2010. Ils sont au nombre de 8, et tous nous nous posons les mêmes questions les concernant : de quoi leur avenir sera fait ? Quelle sera leur priorité principale cet été ? Seront-ils acteurs ou spectateurs du grand dépôt/vente qui débute le 1er juillet prochain ? Avant de répondre à tout ça, catégorisons les différentes équipes concernées : il y a premièrement celles pour qui la logique a été respectée, puis celles qui se sont fait de (très) grosses désillusions, et enfin, celles qui se sont bien battues et qui peuvent voir l’avenir d’un bon œil…

teambulls.jpg

La logique a été respectée : Les Chicago Bulls se sont inclinés fort logiquement contre les Cavaliers du King James. Celui-ci, monstrueux au possible, n’a pas laissé beaucoup de chance aux jeunes Bulls, et ce malgré un Joakim Noah qui s’impose de plus en plus comme un pivot qui compte en NBA. Une seule victoire donc pour les Bulls, acquise fort habilement dans les dernières secondes du Game 3 : c’est peu mais en même temps logique au vu de la qualité de l’adversaire en face. Les Bulls peuvent dès lors se dire que leur équipe n’est franchement pas mauvaise, avec notamment un meneur supra-talentueux, un pivot donc qui commence à dominer, plusieurs role-players d’un calibre certain, et surtout un trou dans leur prochain salary cap, ce qui va leur permettre de faire pas mal de belles emplettes… Encore trop frêle, Chicago peut se dire que son leader de demain se nomme Derrick Rose… mais Dwyane Wade, c’est un petit niveau au-dessus, de même qu’un Chris Bosh, qui formerait avec Noah le superbe duo que celui avec Bargnani n’a jamais été. L’avenir des Bulls passe donc par le marché des free-agents : on a cité Wade et Bosh, nommons également Joe Johnson ou David Lee, et même des seconds couteaux comme JJ Redick ou Anthony Morrow qui par leurs shoots, pourraient chacun rentrer dans le système de jeu tenu par Derrick Rose.

Enchainons par les Charlotte Bobcats : l’arrivée en fin de saison de Michael Jordan n’a pas changé la donne, les Bobcats se sont fait envoutés et balayés par les Magic. Cette première participation aux playoffs fut une bonne chose pour les potes à Stephen Jackson, même si au final ils n’ont remporté aucun match. Ils ont bien réussi à contenir Dwight Howard (moins de 10 points et 10 rebonds par soir sur la série), mais Jameer Nelson est sorti de l’ombre pour crucifier un Raymond Felton décidemment pas assez fort pour mener durablement une équipe NBA. Ce dernier est d’ailleurs free-agent la saison prochaine, et sera la première grosse décision à prendre de a part de Jordan : Felton à 7M$, un par exemple Luke Ridnour au même prix ou mieux, un Steve Blake vers les 5M$ ? Steve Blake apporterait en plus un shoot longue distance que ne possède pour l’instant pas l’équipe de Larry Brown (moins de 35% de réussite sur la saison, 28% sur les playoffs). Un détail qui me fait aussi penser qu’un Redick ou Morrow pourrait faire un bien monstre à cette équipe qui joue un basket plutôt attractif. Reste à savoir si le shooteur recruté en question saura défendre pour rentrer dans le moule Bobcat : l’équipe de Larry Brown a fini meilleure défense de la saison 2009-10. De quoi repartir sur de bonnes bases…

En parlant de base, les Miami Heat l’ont déjà, la sienne : elle se nomme Dwyane Wade. Pat Riley le dit et le répète : Wade restera et on fera tout pour le garder. Oui, mais tout, c’est quoi ? Défait 4 à 1 par les Celtics, Miami a juste besoin de tout pour redevenir compétitif : d’abord, un meneur de jeu digne de ce nom, car Chalmers et Arroyo sont des bons backup, pas plus. A moindre frais, un gars comme Blake, Jordan Farmar ou même Jason Williams qui connaît déjà bien la maison (il n’aura d’ailleurs qu’à traverser la route ou presque…) peuvent être des excellents soutiens à Wade. A l’intérieur ensuite : Jermaine O’Neal n’est plus celui qu’Indiana a connu et Haslem, malgré son énergie, ne peut contenir un vrai gros power. Pour recruter, Miami possède une enveloppe d’à peu près 25M$ (après re-signature de Wade) pour créer une équipe digne de ce nom. On a entendu parler de Boozer, de Stoudemire et même de Bosh et d’un départ de Michael Beasley : quoiqu’il arrive, cela dépendra de Dwyane Wade et de sa décision de rester en Floride ou pas. Si oui, alors cela voudra dire que Miami sera compétitif dès la rentrée prochaine !

teammavs.jpg

Les Grosses Désillusions : oui, je parle de vous, bande de texans ! Dallas Mavericks, équipe chérie du richissime grand gamin Mark Cuban… Cette équipe n’a simplement pas joué à son niveau face à une équipe des Spurs qui, on le sait maintenant, s’est faite bouffer par les Phoenix Suns au tour suivant. Dallas avait pourtant tout bien fait durant cette saison pour se donner les moyens d’atteindre le Graal effleuré en 2006 : avec le recrutement en cours de saison de Butler et Haywood, Dallas était paré… Pas assez apparemment ! On a pu voir face aux Spurs que Jason Kidd n’a simplement plus les jambes pour suivre des petits jeunots… On a pu voir que Haywood et Dampier ne suffisent pas à contenir le simple Duncan… On n’a surtout pas pu voir Rodrigue Beaubois, scotché au banc par Carlisle alors que le monde entier le réclamait !!

Lire la suite… »

Publié dans Bobcats, Bucks, Bulls, Heat, Mavericks, Non classé, Nuggets, T'Blazers, Thunder | Pas de Commentaire »

All Around the Web : ce que pensent les blogs français !

Posté par Tinmar le 18 mars 2010

Comme d’habitude désormais, MyNBA4U s’associe à ses partenaires 24 secondes, 1 contre 1, Fadeway.fr et BasketBlog pour vous proposer un petit florilège de ce qui se dit sur la blogosphère NBA en France. Voilà la sélection de la semaine :

allaroundtheweb.jpg

La mythique série des jeux NBA Jam va bientôt débarquer sur Wii. 24secondes nous offre un panorama de ce que le titre a à proposer.

1contre1.com répond à toutes vos questions concernant Chris Bosh. Est-ce qu’il va rester ou partir? Où se situe t-il par rapport aux autres Free-Agents? Qu’est ce que « First Ink »?

Sur Basket Blog, Steve Nash et Chris Paul jouent les réalisateurs

Enfin, c’est déjà l’été sur MyNBA4U : Wade préférera-t-il attendre du renfort à Miami, ou au contraire aller renforcer une équipe de Chicago malmenée actuellement, mais sacrément bien équipée pour le futur !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Ces joueurs NBA qui ont enchanté l’Eurobasket

Posté par Tinmar le 22 septembre 2009

Ce week-end a mis fin à un Eurobasket médiatisé mais pas trop en France, et qui a vu la victoire attendue maispresque pas de l’Espagne. Comme ici on ne parle que de NBA (non pas que je n’aime pas le basket européen, je le connais juste trop mal), je m’en vais vous conter les aventures de ces européens qui ont participé à ce tournoi qui fut ma foi, de haute qualité ! A noter l’excellent blog tenu par Romain Brunet, correspondant chez les bleus durant cet Eurobasket.

paugasolspain.jpg

Ceux qui ont survolé la compét’ : l’Histoire ne retiendra qu’un nom de ce tournoi, et c’est celui de Pau Gasol. Après son sacre NBA avec les Lakers, Pau Gasol a continué sur sa lancée (bien aidé par son frère Marc et ses potes Navarro, Fernandez, Rubio & co) en pologne, où il a mené avec brio son équipe nationale au titre européen. Avec 19 points, 8 rebonds et plus de 2 blocks par soir, Gasol a été monstrueux, et ce n’est pas la France qui n’a rien pu faire pour le stopper, qui nous contredira. Un grand du basket mondial, on le savait, à ce point-là… si en fait, on le savait déjà aussi ! Derrière lui, on peut noter le très bon tournoi des autres espagnols, Rudy Fernandez en tête qui marqua 14 points à 62% de réussite. Marcin Gortat a également prouvé qu’il savait jouer au basket-ball, terminant notamment meilleur rebondeur de la compétition, seul avec ses 10 prises par match. La Pologne, à domicile, terminera malheureusement sa compétition à la seconde phase de poules, juste derrière… l’Espagne !  Un autre joueur qui m’a impressionné (je vous avouerai que je n’ai maté que quelques bouts de matchs de cette compétition…), c’est le turc Ersan Ilyasova : non, il ne joue pas en NBA, mais il y a joué et y rejouera dès le mois d’octobre, puisque Milwaukee a décidé de le rappeler dans le Wisconsin. Avec la Turquie, il terminera dernier des meilleures équipes (donc 8ème…) : durant le match contre la Serbie, je l’ai vu tout faire, rentrant des trois points de n’importe où, choppant tous les rebonds possibles et surtout, en étant disponible tout le temps en bougeant vraiment partout : une belle recrue je pense pour les Bucks.

Ceux qui ont joué à leur niveau : deux meneurs figurent dans cette liste, ils se nomment Tony Parker et Roko Ukic. Le premier termine meilleur marqueur des français, mais il s’écroulera contre les espagnols. Ukic, des Toronto Raptors, a leadé les croates, mais trop seul, il n’a rien pu faire face aux slovènes en quart. Zoran Planinic a bien essayé, mais le polyvalent croate a été un peu trop juste (comme avec les Nets il y a quelques années de ça…). Ancien Net lui aussi, Nenad Krstic, désormais chez les Thunder, a bien mené son équipe en finale contre les espagnols, mais face aux frères Gasol, le serbe s’est éteint, après un bon parcours personnel (13 points 5 rebonds). On revient en France, où Nicolas Batum a réussi lui un beau tournoi, om on l’a vu planer à la manière de Rudy Fernandez en NBA (à croire que les deux jouent dans la même équipe et suivent le même entraînement !!). Il a à coup sûr gagner sa place de titulaire en équipe de France pour au moins les 8 prochaines années ! Avec lui Ronny Turiaf a fait le taf aussi, mais il a été égal à lui-même : très combatif, mais aussi très maladroit et pas assez présent offensivement, il s’est malgré toutauto-confirmé co-leader de cette équipe de France.

Ceux qui ont déçu :  on en fait des tonnes avec un certain Ricky Rubio, mais franchement, il n’a pas été ouffissime lors de ce tournoi. Meilleur passeur de son équipe, la plupart de ses passes n’ont été décisives que grâce à l’adresse de Fernandez derrière l’arc, et à la puissance de Pau Gasol à l’intérieur. Perdant beaucoup trop de ballons à mon goût, il reste malgré tout très impressionnant pour son âge. J’aurai aimé le voir en NBA dès cette année aux côtés de Jonny Flynn, qu’on considère comme déjà prêt pour la Grande Ligue. Côté français, on retiendra l’euro en demi-teinte de Boris Diaw, toujours polyvalet, mais toujours aussi peu décisif avec les bleus. A Charlotte, en position de feu-follet, il est excellent : en France avec Tony qui monopolise la balle, et une position de 3 un peu bâtarde pour un joueur de son type, Diaw n’a juste pas réussi son Euro. Pour finir, on va parler de Hedo Turkoglu, qui est lui aussi passé au travers de son été. Apparemment encore la tête à Toronto ou aux NBA Finals, il n’a rien apporté comparé à ce que Ilyasova a montré. Décevant donc après ce qu’il a montré durant toute la saison passée. Mais surement est-il juste fatigué de sa grosse année, justement !

Rendez-vous pour tous ces gars dans un gros mois et le début d’une saison qui s’annonce encore une fois folle, folle, folle !

Publié dans Les Frenchies, Non classé | 2 Commentaires »

Tyler Durden to Joe Dumars : Only after disaster can we be resurrected… Hamilton poussé vers la sortie ?

Posté par Tinmar le 10 juillet 2009

On le sait depuis quelques jours maintenant, les Pistons ont entamé une opération renouvellement, et cela a commencé par les signatures de Ben Gordon, from Chicago, et de Charlie Villanueva, from Milwaukee. Des arrivées, mais aussi des départs, puisqu’après Billups à l’automne dernier, c’est aujourd’hui au tour de Rasheed Wallace, qui a donné son accord aux Celtics pour y jouer les deux prochaines saisons… Un premier départ, avant un second plus important : Rip Hamilton n’arrivera surement pas à cohabiter avec Ben Gordon, et Joe Dumars explore les voies pour gagner un peu d’espace sous le salary cap…

riphamiltonfinger.jpg    carlosboozerfinger1.jpg AP Photos

Aujourd’hui, les Pistons ont dit au revoir à leur intérieur Rasheed Wallace, free agent, et donc libre de s’engager où bon lui semble : apparemment, le Sheed a senti bon d’aller jouer chez les Celtics, aux côté donc de Garnett, Pierce, Allen et Rondo. Les Celtics, avec l’apport du Sheed, vont certainement recommencer à faire peur, même si Orlando et Cleveland font toujours office de favoris, et surtout s’ils arrivent à finir la saison sans blessure (KG leur a terriblement manqué cette année). Détroit quant à lui aimerait bien redorer son blason, et son président Joe Dumars a décidé de faire un peu de nettoyage : à le regarder faire, on a l’impression que Dumars vient de mater Fight Club et qu’il s’apprête à appliquer la méthode Tyler Durden : c’est seulement après avoir tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut… Là c’est pareil, puisqu’après Billups et Wallace, ça serait au tour de Rip Hamilton de faire ses bagages, et selon certaines rumeurs (infondées, mais ça me fait rire), il irait les défaire du côté de l’Utah…

En effet, une rumeur annoncerait un échange entre Utah et Détroit, le premier donnant Boozer au second en échange de Hamilton. Avec l’arrivée de Villanueva (les bad boys de 2004 n’étaient qu’un commencement, on est aujourd’hui passé au projet Chaos), ce trade perd un peu de son sens, mais pas tant que ça au final : Boozer pourrait se décaler au poste de pivot, et au pire si cela ne marche pas, son contrat finissant en 2010, ça laisse de la place sous le salary cap pour Détroit ; au mieix, Détroit a trouvé son pivot de demain ! Du côté des Jazz, le départ de Boozer permettrait à Millsap de monter en grade et de commencer les matchs, mais surtout l’arrivée de Hamilton feraient des Jazz une équipe plus que redoutable : Rip Hamilton c’est simplement un des plus intelligents ailiers, et ça Sloan aime, il adore même ! Avec Deron à la mène, Brewer en dynamiteur, Rip en feu follet, Millsap en puncher sous les panneaux et Okur au centre, les Jazz peuvent faire très mal… Au moindre soucis de fautes ou de baisse de régime, Kirilenko peut prendre la relève entre les postes 3 et 5, tandis que Harpring et Korver peuvent aisément entrer dans n’importe quel schéma et ainsi apporter leur pierre à l’édifice.

C’est assez rare de voir un trade qui ferait du bien aux deux équipes concernées… C’est peut-être aussi pour ça qu’il ne verra jamais le jour (je suis le sentiment de rejet exacerbé de Joe D…).

 

Petit update : il est minuit 40 en ce 10 juillet 2009, et les Jazz seraient en train de conclure un trade avec Chicago et Portland : Boozer aux Bulls, Hinrich à Portland, et Ty Thomas à Utah… A confirmer !

Publié dans Gossips, Jazz, Non classé, Pistons, Transactions | Pas de Commentaire »

Grosse tristesse : Chuck Daly, le coach de la Dream Team, est mort aujourd’hui…

Posté par Tinmar le 9 mai 2009

Le Coach de la seule vraie Dream Team est mort il y a quelques heures, des suites d’un cancer du pancréas. C’est une grosse nouvelle dans le monde du basket, tellement le personnage est mythique : hall of famer, il avait remporté deux titres de champion avec les Bad Boys de Détroit, et bien entendu le titre Olympique à Barcelone en 1992… Trop de choses à dire sur ce grand homme, je vous laisse cliquer ici pour plus d’infos. Bien entendu, toute l’équipe de MyNBA4U (moi et mon PC) se joint à la tristesse de la famille et des proches de Monsieur Chuck Daly.

chuckdalydied.jpg AP Photo

Publié dans NBA History, Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag