Constat d’un US Trip, épisode 1 : la March Madness, oui mais…

Posté par Tinmar le 11 avril 2010

Ca faisait un petit bail que je n’avais rien posté ici, et pour cause : j’étais aux Etats-Unis pendant 2 semaines, à New York d’abord, à Atlanta et Panama City Beach ensuite, puis à New York encore. J’ai eu la chance d’être de l’autre côté de l’Atlantique au moment fort de la saison de basket universitaire, et j’ai ainsi pu vivre de l’intérieur la belle victoire des Blue Devils de Duke face aux « petits poucets » de l’université de Butler.

dukechampion.jpgReuters

Duke l’a donc emporté face à la bien valeureuse université de Butler. On le sait, le Final Four NCAA est le second événement le plus regardé aux USA derrière le SuperBowl, finale de la saison de football américain professionnel. Et je vous le dis en mille, j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi cet événement somme toute assez faible au niveau du jeu est aussi médiatisé.

En fait, l’engouement populaire, je le comprends plutôt bien : une partie des américains ont fait partie des universités qui prennent part chaque année à ce grand tournoi, et à leur place je serai également à fond derrière l’université où j’ai passé les plus belles années de ma vie ! Vient ensuite l’enjeu. Le système à élimination directe est génial pour ce qui est de l’intensité des matchs, du stress qu’il engendre sur ces petits bouts d’hommes. Il permet aux plus petits de s’illustrer car comme on le sait tous, sur un match tout peut arriver (je suis sûr que vous avez fait du foot étant jeune, vous avez nécessairement été loin dans une coupe régionale et que votre coach vous a dit ces mêmes mots…). C’est aussi une des raisons qui fait qu’une coupe du monde de football est largement suivie de par le monde. Ce système laisse la place à des exploits sans nom comme nous avons pu en vivre cette année grâce à Butler, mais aussi Northern Iowa qui a sorti Kansas au second tour, ou encore Saint Mary’s qui élimine le grand Villanova pour atteindre le Sweet 16. C’est beau, je l’avoue, mais c’est pas pour autant qu’en France, les matchs de coupe de France de football vont attirer au total plus de public que la Ligue 1… Vous me suivez ?

Lire la suite… »

Publié dans NBA Show, Saga | Pas de Commentaire »

All Star Game : un dernier retour avant le rush final pour Gasol, Duncan, Nash et Paul !

Posté par Tinmar le 7 janvier 2010

Ce soir la NBA a dévoilé le 4ème retour concernant les votes comptant pour le prochain All Star Game qui aura lieu à Dallas devant 80 000 fans, dans l’antre des Cowboys de Dallas. Pas de surprise concernant certaines positions et donc pour les grosses superstars de la Ligue, mais le suspense reste entier concernant la place de meneur de jeu et d’ailier fort à l’Ouest.

 

logoasg2010dallas.jpg

 

Débutons par le plus global : Kobe Bryant et LeBron James dominent fort logiquement ce vote, avec Dwyane Wade, Dwight Howard et Carmelo Anthony pas loin derrière. Maintenant rentrons plus dans les détails, et commençons par le plus acquis, c’est-à-dire toutes les places de la conférence Est. La place de pivot est réservée à Dwight Howard, le pivot des Magic qui, avec presque 1,7 million de votes, devance son second Shaquille O’Neal de plus d’un million de votes. A ses côtés D-12 retrouvera LeBron James et Kevin Garnett, qui ont respectivement recueilli 1,67 million et 1,46 million de vote, loin devant Chris Bosh et Paul Pierce. A noter la belle 5ème place de Josh Smith. Dwyane Wade sera à coup sûr de la fête très vraisemblablement accompagné de, ô surprise, Allen Iverson, l’arrière mythique des 76ers. Celui-ci, réunissant 930 000 voix, garde près de 200 000 voix d’avance sur Vince Carter et 400 000 sur Ray Allen. Je vois mal Vince Carter réussir le tour de force de revenir sur Allen Iverson, « The Answer » fera donc le voyage vers Dallas.

A l’Ouest, 3 places sont attribuées ou presque : Kobe Bryant, leader total des votes, ira dans le Texas, et il y retrouvera 2 de ses équipiers de la Redeem Team, Amar’e Stoudemire et Carmelo Anthony. Avec eux, rien n’est acquis : en effet, avec 825 000 votes, l’enfant du pays Dirk Nowitzki garde une petite marge d’avance sur ses 2 poursuivants nommés Duncan (- 50 000 voix) et Gasol (- 70 000 voix). La fin des votes est fixée au 18 janvier, il reste donc 10 jours pour faire la diff’ (non, Nike n’a pas sponsorisé ce billet). Mais le gros du gros concerne la seconde place d’arrière, celle derrière Kobe Bryant : pour l’instant, et là encore c’est assez scandaleux, c’est Tracy McGrady qui mène la course, mais de très peu, vraiment de très peu… Steve Nash est en effet à quelques 4 000 voix de l’arrière des Rockets, et avec le forcing des fans, Nash devancera à coup sûr le blessée de Houston. Attention tout de même à Chris Paul, coutumier des come backs de folie, qui pourrait devancer Nash puisqu’il n’est pour l’instant qu’à 43 000 voix du papy de Phoenix, ancien meneur des Mavericks s’il est nécessaire de le rappeler… Pour information, Tony Parker (250 000 voix) n’est que 11ème du vote des arrières, juste derrière Manu Ginobili et Brandon Roy.

Je tente le coup, et pour moi, voici ce que nous annoncera David Stern le 21 janvier prochain : à l’Est, ce sont donc Dwyane Wade, Allen Iverson, LeBron James, Kevin Garnett et Dwight Howard qui vont débuter au soir du 14 février prochain, et s’opposeront à eux un cinq composé de Steve Nash, Kobe Bryant, Carmelo Anthony, Dirk Nowitzki et Amar’e Stoudemire pour l’Ouest. Je l’avoue, la messe est presque dite mais tout peut encore arriver (j’adore ce genre de phrase totalement contradictoire) dans ce vote menant à un All Star Game déjà historique : avec déjà ses 80 000 places vendus, ce match des étoiles sera à coup sûr l’un des plus regardés de l’histoire de ces matchs de gala.

Publié dans All Star, NBA Show | Pas de Commentaire »

Vers un nouveau format de saison régulière en NBA ?

Posté par Tinmar le 2 novembre 2009

Une proposition venant de Denver attire actuellement tous les yeux des fans de la NBA : la période précédant les playoffs est souvent plate et morne, les uns attendant les playoffs en reposant leurs stars, les autres attendent patiemment la fin de la saison pour savoir quelle pick ils auront à la Draft, et quelques uns, une poignée à vrai dire, se battent encore pour la 8ème place qualificative pour les playoffs. La proposition de Mister Warkentien est la suivante : et si la dernière place qualificative pour les playoffs se jouait dans un mini-tournoi impliquant les 8 équipes classées de la 8ème à la 15ème place ? Explications…

davidstern.jpg Getty Images

David Stern a demandé il y a quelques longues semaines qu’on lui propose des idées pour faire encore plus plaisir au public. En effet, les deux ou trois semaines avant ce mois de mai de folie (et après un mois de mars tout aussi fou de basket avec la March Madness de la NCAA), les équipes lâchent un peu de lest soit pour reposer les troupes, soit car leur équipe est déjà éliminée de la course au titre. Mark Warkentien, le vice-président des opérations sportives des Denver Nuggets, a donc lancé une idée,fort intéressante : pour que le public garde son attention sur le basket lors de ces dernières semaines d’attente, il propose de créer un mini-tournoi qualificatif pour les play-offs. Les 7 équipes classées de la 1ère à la 7ème place seraient qualifiées pour l’after-saison comme actuellement, mais le 8ème spot se jouerait entre les 8 autres équipes de la conférence. Sur un format 1-1-1 (trois matchs à élimination directe pour gagner la 8ème et dernière place qualificative pour les play-offs), le vainqueur de ce mini-tournoi se verrait accorder l’immense honneur de rencontrer le N°1 de sa conférence ! Ainsi, toutes les équipes restent mobilisées jusqu’au bout de la saison, le public est content car il voit des matchs à enjeu avant l’heure des vrais matchs à enjeu, et la NBA est contente car ces matchs deviendraient une source supplémentaire de revenus.

Au final, seule l’équipe finissant 8ème serait mécontente (prenons comme exemple Denver qui avait fini il y a deux saisons avec 50 victoires pour finir « seulement » 8ème de la conférence Ouest), mais normalement elle n’aurait aucun mal à éliminer les équipes qui ont fini derrière elle à la fin de la saison régulière (le format serait sensiblement le même que pour les vrais playoffs, à savoir 8ème vs 15ème, 9/14, 10/13, 11/12).Une idée fort intéressante qui ne demande qu’à être exploitée, dit son auteur.

Moi, je me pose une autre question, plus proche de nous : et si le football français, dont on ne cesse de critiquer le manque de spectacle et de suspense et de compétitivité et d’argent et de folie (surtout à l’époque du roi Lyon), réfléchissait à instaurer un système similaire pour booster les audiences de fin de saison ?

Publié dans Marketing, NBA Show | Pas de Commentaire »

Adidas fait appel à ses stars pour sa nouvelle campagne NBA « It’s on Me for We »

Posté par Tinmar le 19 octobre 2009

Comme toujours, je me penche sur la NBA et ses à-côtés : aujourd’hui, il est question d’Adidas et de sa nouvelle campagne NBA. On le sait Adidas est le sponsor numéro 1 de la NBA depuis que Reebok lui appartient. Et la marque aux trois bandes n’hésite pas à faire appel à ses représentants pour promouvoir son positionnement dans le sport. Dans cette vidéo, on peut voir 7 stars de la NBA qui s’amusent à dunker, dribbler, shooter, tourner, … Tim Duncan, Derrick Rose, Kevin Garnett, Dwight Howard, Chauncey Billups, Josh Smith et enfin Tracy McGrady sont donc présents dans cette publicité. Personnellement, ça m’a fait bizarre de voir Billups dans une publicité, car même si clairement il fait partie des plus grands, ce n’est pas non plus le plus bankable de tous. Mais ce que je retiendrai de ce spot, c’est la présence quasi-inutile de T-Mac : autant tous les autres joueurs se dédoublent, se détriplent voire s’octuple pour Derrick Rose, T-Mac lui se contente de shooter.. et puis c’est tout ! A moins que ce ne soit pour la promotion de son tout nouveau numéro… Je vous laisse découvrir ça par vous-même :

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Marketing, NBA Show | Pas de Commentaire »

La NBA lance sa nouvelle séquence vidéo « L’arbitrage, pour les nuls » !

Posté par Tinmar le 18 octobre 2009

Après le vin pour les Nuls, l’histoire de France pour les Nuls ou encore le Nutella pour les Nuls, la NBA sort son propre opus pour expliquer à tous le basket-ball et plus précisément les règles de ce sport. Le fait que la NBA fasse appel à des arbitres remplaçants n’a bien entendu aucun rapport avec cette partie de son site Internet.

nbarulebookcaps.jpg

Je vous l’avoue, j’ai été surpris. Surpris par la rapidité de la chose : j’en avais entendu il y a quelques mois sans du tout y croire, et voila que le NBA Rulebook sort dans les bacs, juste avant que la nouvelle saison débute. A première vue, cette séquence dédiée à l’arbitrage est claire : classée en 11 sections, elle offre aux fans de visionner près de 150 actions illustrant la règle citée. Ma première vérification a été de voir ce qu’était précisément un écran illicite sans ballon : avec une belle vidéo chargée hyper-rapidement (sont forts la NBA !), j’ai pu voir le monstrueux Joel Przybilla dégager d’un direct du coude gauche dans l’épaule de Bruce Bowen Verdict sans appel : faute ! OK OK, c’est clair, c’est bien rangé, bonne initiative de la NBA… Mais voila, à l’heure où les arbitres titulaires font la grève et sont pour l’instant remplacés par leurs remplaçants justement, à l’heure où ces mêmes back-ups sont critiqués de toutes parts par tous les coachs du monde (Stan Van Gundy, Lionel Hollins et Larry Brown en ont déjà fait les frais), il paraît quelque bizarre que la NBA sorte cette carte-ci à ce moment-là. Je veux dire, une séquence pareille ne se fait pas en 2 semaines (on parle d’un an demi), et personnellement, je pense qu’elle était prête depuis de longs mois… Selon Stu Jackson, le vice-président exécutif des opérations Basket-ball de la NBA, ce lancement était prévu exactement pour cette date, pour que les fans de la NBA puisse encore mieux apprécier le basket-ball, et donc la NBA. Toujours selon lui, il n’y a aucun rapport entre ce nouveau « produit » et le lock-out des arbitres titulaires :

« Lancer la NBA Video Rulebook à ce moment-ci tombe sous le sens, puisque la nouvelle saison va tout prochainement commencer. Il n’y a rien de prémédité en rapport à notre appel aux arbitres remplaçants[….] Vous savez, il est très difficile tant que vous n’avez pas joué ou arbitrer au plus haut niveau, d’apprécier la complexité de nos règles, de se mettre en situation de siffler, d’arbitrer, simplement en lisant un livre de règles ! En imageant les règles par des vidéos par exemple, cela donne au spectateur plus de connaissances sur les situations jugées litigieuses. »

C’est là que l’on peut voir l’excellent travail de fond et de forme effectué par la NBA : une explication logique, limite trop, mais un positionnement clair, l’éducation baskettale du spectateur. Car les vidéos disponibles sur ce Rulebook n’ont pas de son : ainsi, le spectateur peut se mettre à la place de l’arbitre, avec une demi-seconde pour réagir. Le son a été coupé pour ne pas que le spectateur soit influencé par de possibles commentaires partiaux venant du journaliste sportif. Bien joué !

nbarulebookcaps2.jpg

Concernant plus précisément la situation actuelle des arbitres et la place de cette séquence par rapport à eux, Stu Jackson est pour moi clair : vous les arbitres titulaires devez revenir à la réalité en acceptant notre dernière offre, car ce rulebook va permettre à vos remplaçants de s’attirer la sympathie des gens. Lisez par vous même :

« Arbitrer un match est vraiment difficile, nous le savons tous. Et cela, même si ce sont les remplaçants ou les titulaires qui officient : ils feront des erreurs, c’est vrai actuellement, et cela le sera certainement si les titulaires reviennent sur les parquets »

Je ne sais pas vous, mais le « si les titulaires reviennent » m’a fait tilter : à ce niveau-là, on ne fait pas d’erreur de syntaxes, et il aurait été plus logique d’utiliser « Quand ils reviendront » plutôt que « Si ils reviennent ». Pour moi, cette « erreur » de wording est un appel du pied pour informer les titulaires qu’ils sont remplaçables.

Publié dans Marketing, NBA Show | Pas de Commentaire »

12345...7
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag