« Et maintenant ? », Cleveland Cavaliers Edition

Posté par Tinmar le 25 mai 2010

Enfin, elle arrive l’édition « Spécial Cavaliers » de la saga « Et maintenant« : on va enfin pouvoir parler du futur des Cleveland Cavaliers  de LeBron James ! Eliminés par des Celtics jouvencifiés (ou revigorés, ou rajeunis, ou requinqués, ça dépend de quelle génération vous êtes), les Cleveland Cavaliers sont sortis de ces playoffs la tête très basse par la toute petite porte. Alors qu’on les attendait tout en haut de l’affiche, la bande à LeBron a failli à leur mission de ramener un titre dans une ville qui n’en a pas connu depuis au moins 1000 ans… De quoi sera fait l’avenir des Cavaliers ? Ont-ils laissé passer leur chance à tout jamais ? LeBron possède-t-il un minimum de fierté pour continuer avec son Cleveland de toujours ? L’appel des dollars et de la notoriété du côté du New Jersey, de New York et de Chicago va-t-il pousser LeBron James à abandonner son Ohio natal ? Je vous offre ce petit pense-bête sur les quelques éléments qui vont influer sur le futur de LeBron James, et donc celui des Cavaliers…

teamcavs.jpg  Jesse D. Garrabrant/NBAE

Petit rappel des faits : petit come back en 2003… On sait depuis une paire d’années qu’un dénommé LeBron James va devenir la nouvelle tête de gondole du basket-ball mondial. La Draft 2003 s’annonce donc très intéressante, puisque ce dernier, 18 ans tout juste à l’époque, a annoncé vouloir rentrer dans le monde des pros. Les Cleveland Cavaliers voit là une occasion en or de redorer un blason qui n’a en fait jamais vraiment brillé, en profitant donc de la star locale : en effet, LeBron James est né et a passé toute sa vie à Akron, petite ville proche de Cleveland, dans l’Ohio. Officieusement, Cleveland décide donc de « tanker » (à savoir faire en sorte de finir dans les derniers de la ligue, chose bien sûr interdite) sa saison 2002/03 pour avoir les plus grandes chances de sélectionner LeBron James, promis à la première place de la Draft 2003.

Sept ans plus tard, James porte bien le maillot des Cleveland Cavaliers, mais peut-être plus pour très longtemps. En effet, en 7 ans, Cleveland est passé de la dernière place de la ligue à celle de leader, le tout construit autour de LeBron James. Au bout de 4 ans, les Cavs ont atteint les NBA Finals en 2007, perdues face à San Antonio. A la suite de ce sweep humiliant, LeBron James a demandé à ses dirigeants de lui fournir la meilleure équipe possible afin de ramener un titre national à Cleveland :

  • juin 2007, Tony Parker s’est simplement baladé en NBA Finals et a remporté le titre de MVP des NBA Finals. LeBron réclame un meneur de jeu, il l’aura avec Mo Williams.
  • févier 2008, Boston est en passe de tout casser grâce à l’acquisition d’un big three juste avant la Draft 2007. LeBron veut une force intérieure pour faire peur aux attaquants adverses, on lui prendra Ben Wallace.
  • juin 2009, l’expérience Big Ben a échoué. LeBron réclame un encore plus gros intérieur pour faire encore plus peur aux intérieurs adverses et notamment Dwight Howard, qui a bouffé du Cavalier en Finale de conférence Est. On lui offrira Shaquille O’Neal.
  • février 2010, malgré un très bon début de saison, LeBron sent qu’il lui faut un power pouvant contenir Pau Gasol, et qui sait shooter à mi-distance, histoire qu’il puisse pénétrer sans qu’il y ait trop de trafic à l’intérieur. On lui servira Antawn Jamison sur un plateau, sans rien perdre de l’effectif puisque Zydrunas Ilgauskas reviendra quelques semaines plus tard

Tout cela, les Cavs le lui ont offert sans broncher. Car les Cavs savent que sans efforts de leur part, LeBron ira voir ailleurs pour essayer de gagner ce titre qu’il n’arrive pas à obtenir dans sa ville natale. Car les Cavs savent que LeBron, en fin de contrat à l’été 2010, peut partir sous d’autres cieux sans aucune contrepartie. Car les Cavs savent que sans LeBron James dans leur équipe, celle-ci coulera pour plusieurs saisons. Car les Cavs savent que laisser partir LeBron est synonyme de catastrophe économique pour l’Ohio… Malheureusement, tous ces effort n’ont servi à rien, puisque Cleveland s’est fait sorti en demi-finales de conférence par des Boston Celtics que tout le monde croyait à la rue : on les disait vieux, ils sont en fait expérimentés… On les disait fatigués, ils sont en fait vicieux et revanchards… On les disait terminés, ils ne le sont pas encore… Pour Cleveland par contre, tout est peut-être terminé désormais.

LeBron James peut-il partir sans avoir ramené le titre à Cleveland ?

Autant avant les playoffs, on imaginait bien LeBron resigner un nouveau contrat. Pour essayer de franchir la dernière marche en cas d’élimination en NBA Finals, ou mieux, pour gagner plusieurs titres de suite. Mais avec une élimination si précoce et une tactique qui semble-t-il a fait son temps, peu imagine LeBron rester à Cleveland. Moi de même pour tout avouer…

Que peuvent faire les Cavaliers qu’ils n’ont pas déjà fait ? Avec les moyens du bord, on lui a donné l’équipe qu’il voulait. Je le vois rester à Cleveland que si un renfort arrive dès cet été. Le contrat de Shaquille O’Neal et de Zydrunas Ilgauskas se terminant, on imagine que le trou créé par leur salaire sera exploité : par qui ? Pour moi, seules les arrivées de certains joueurs bien ciblés peuvent inciter James à rester : Chris Bosh, Dirk Nowitzki, et Yao Ming.

chrisboshportrait.jpg dirknowitzkiportrait.jpg yaomingportrait.jpg

Pour l’allemand, la tâche s’annonce très difficile : Mark Cuban adore son joueur, et même si Dirk le grand a annoncé une possible exploration du marché, on le voit mal quitter son Texas d’adoption… à moins que Cuban ait prévu de tout casser pour essayer de reconstruire à partir de 2011 ou 2012 (date de fin de contrat de Chris Paul, Deron Williams, Kevin Durant…)… Pour le grand chinois, c’est un pari risqué : il n’a pas du tout joué cette saison, et on ne sait pas encore s’il retrouvera son niveau et son impact d’antan. Mais sa présence au centre ajouté au jeu de LeBron pourrait faire des dégâts, surtout que Ilgauskas et O’Neal ne seront plus là l’an prochain. Yao Ming possède une option pour l’an prochain, pour l’instant tout annonce qu’il restera à Houston : mais l’on sait qu’un petit coup de fil de la part de LeBron, bien appuyé par quelques actionnaires chinois, peuvent faire tourner la tête d’un joueur qui n’a jamais connu de grandes sensations en playoffs…

Enfin le cas Chris Bosh. Il ne va sûrement pas rester au Canada l’an prochain.  Car d’abord, c’est le Canada ! Ensuite, ses Raptors n’ont pas réussi à se qualifier en playoffs. Rajoutez à cela ses tweets demandant à ses fans de l’aider à choisir son avenir, Chris Bosh n’est clairement plus un Raptor. Lui a déjà dit qu’il voulait rester le numéro un de sa future franchise : en rejoignant Cleveland pour épauler LeBron James, il ne sera clairement plus le boss… mais en contre-partie, il aura l’occasion lui aussi de découvrir les vraies sensations que procurent les playoffs quand on joue dans la cour des grands.

LeBron + Bosh = cocktail du tonnerre ! Bosh sait shooter de presque loin, il a une bonne qualité de passe, et est un excellent rebondeur offensif pour continuer les actions commencées par James : un cinq composé de Mo, Parker (ou un shooteur venu de la free agency, comme Morrow ?), James, Bosh, Varejao (avec Hickson qui sort du banc, Jamison faisant partie de sign & trade avec Toronto ?) ferait très très peur, même aux Lakers de Fisher, Kobe, Artest, Gasol et Bynum !

A voir si Cleveland arrive à convaincre les deux non-américains à couper avec leurs équipes de toujours, ou à persuader le faux canadien de ne plus être le centre de toutes les attentions de sa franchise… Sinon, bye bye LeBron !

jamesquit.jpg Brian Babineau/NBAE

En cas de départ de LeBron James, Cleveland peut-il s’en remettre dès la saison prochaine, en attirant un free agent cet été ou en profitant d’un sign & trade ?

Avant de savoir si Cleveland peut s’en remettre grâce à la free agency, essayons d’abord de savoir si des free agents disponibles cet été sont intéressés pour venir dans l’Ohio. Clairement, ça s’annonce dur. Quand tu es free agent, trois choses vont te faire choisir une équipe : la thune, la compétitivité et l’attractivité de la ville en question. Pas sûr que Cleveland offre un max salary à un des free agents dispo cet été. Pas sûr qu’un free agent veuille venir dans une équipe vide sans LeBron James, sans coach pour le moment et dont le meilleur joueur se nommera Antawn Jamison. Enfin, pas sûr du tout qu’un free agent choisisse délibérément de venir vivre dans la ville de Cleveland ! Selon Joakim Noah, il n’y a rien sauf LeBron James… Sans lui, il ne reste donc plus rien !

Malgré tout, on peut espérer que Cleveland essaye d’attirer Rudy Gay, mais Gay n’est pas encore le joueur autour de qui tu peux construire une franchise. Passant derrière LeBron James au même poste que lui, pas sûr également que Gay veuille lui succéder… Amar’e Stoudemire peut être un de ces gars qui ferait réfléchir LeBron à rester à Cleveland. Mais autant je ne crois pas à cette hypothèse (il ne quittera Phoenix que pour aller dans une grosse ville, comme Miami, NY ou NJ), alors le voir venir dans l’Ohio sans LeBron James……..

Joe Johnson quittera vraisemblablement Atlanta cet été. Tout le monde a pu voir qu’autour de lui, on pouvait construire une équipe assez sympa… Mais assez forte pour se frotter durablement avec les tout meilleurs. Mais pour moi, il est le seul « mini-gros poisson » libre cet été à pouvoir potentiellement venir à Cleveland sans LeBron James. Et puis voila, il a vécu à Atlanta : Cleveland ne peut pas être pire, croyez-moi ! Après, Cleveland peut aussi bricoler, en attirant plusieurs « petits » free agents, comme Richard Jefferson si celui-ci décide couper avec les Spurs, John Salmons, JJ Redick, Mike Miller, ou mieux, Adam Morrison, Johan Petro ou Yakhouba Diawara…

Concernant le sign & trade, il dépende l’humeur de LeBron James : si l’équipe qu’il a choisi de défendre les couleurs à partir de la saison prochaine possède des joueurs que lui-même ne veut pas et que les Cavs veulent récupérer, bingo, tout le monde est heureux.

  • Si James choisit New York : Cleveland pourrait être intéressé par Wilson Chandler et David Lee. Mais ce dernier, en fin de contrat lui aussi, a son mot à dire dans un tel processus. Sinon, il reste aussi Eddy Curry…
  • Si James choisit New Jersey : pas grand chose à espérer du côté de Newark, si ce n’est Yi et Chris Douglas Roberts. Mais dans tous les cas, sans John Wall, difficile d’imaginer LeBron rejoindre son pote Jay-Z.
  • Si LeBron choisit les LA Clippers : Cleveand pourrait vouloir récupérer Chris Kaman mais aussi le Pick 8 de la Draft 2010 que possède les Clippers. Cette hypothèse semble ridicule, car si James choisit de rejoindre l’autre équipe de la cité des Anges, c’est uniquement grâce au très bon effectif déjà en place chez les Clippers : sans Kaman, cette équipe perd de la valeur. Mais dans tous les cas, LeBron n’ira pas à Los Angeles…
  • Si James choisit Chicago : le cinq des Bulls se composerait de Rose, Hinrich, James, Gibson et Noah. Dans cette configuration, Chicago pourrait sacrifier Luol Deng voire également James Johnson, que Gibson a supplanté la saison dernière, pour faire venir LeKing dans l’Illinois. Ca reste la meilleure solution pour les Cavs en cas de sign & trade.

Bref, vous l’avez compris, l’avenir des Cavs dépend de la décision de LeBron James de rester ou pas dans l’Ohio. Pour reprendre les critères que j’ai cités plus haut concernant la décision d’un free-agent dans le choix d’une équipe : au niveau de l’argent, c’est à Cleveland qu’il aura le meilleur contrat. Au niveau de l’attractivité du bassin, cette ville étant celle de LeBron James, pas de soucis. Enfin, au niveau de la compétitivité de l’équipe… Reste à prier que les dirigeants des Cavaliers possèdent encore un Joker, sinon…

3 Réponses à “« Et maintenant ? », Cleveland Cavaliers Edition”

  1. Louer mon appartement paris dit :

    Merci beaucoup pour cet article, c’est très intéressant.

  2. sunday special dit :

    lebron est maintenant a miami,ca va etre dur…

  3. League of legends Hack dit :

    Pleasant submit. I located the blog site in addition to desired to mention that I’ve actually enjoyed shopping your current blog site threads. In any event I will be subscribing within your rss and I do hope you compose all over again as soon as possible!

Laisser un commentaire

 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag