L’avenir des Celtics est sombre, très sombre…

Posté par Tinmar le 22 mars 2010

54M$ : c’est selon toute vraisemblance, le niveau du prochain Salary Cap, version 2010/11…

63M$ : c’est le montant total des salaires des joueurs qui seront encore sous contrat chez les Celtics pour la saison 2010/11…

6 : c’est le nombre de joueurs qui seront encore sous contrat en 2010/11…

Vous voyez le truc ? Rien que ces 3 données chiffrées me font mal au crâne, et je n’ose même pas imaginer l’état du cerveau de Danny Ainge, GM des Celtics, à la vue de son futur Salary Cap ! Et imaginez-vous qu’il devra recruter encore 7 joueurs pour avoir un effectif dit « légal ». Ces quelques pauvres chiffres ne sentent pas bons pour la saison qui arrive, clairement, mais d’autres données vont encore assombrir le futur un peu moins proche des Celtics…

bostoncelticsbench.jpg Elsa/Getty Images

Alors que la Saint Patrick a été fêtée de par le monde toute la semaine passée, il était bien normal de nous intéresser un peu aux Boston Celtics. Actuellement installée à la 3ème place de la conférence Est, tout porte à croire (état de forme, calendrier adverse plus favorable) que l’équipe coachée par Doc Rivers pourrait ne pas rester à cette 3ème position, et au final finir à une place plus ingrate., derrière les Atlanta Hawks. Ingrate car quand il est temps de jouer pour de vrai, l’équipe classée 4ème rencontrera d’abord celle classée 5ème (pour normalement la confrontation la plus équilibrée du premier tour des playoffs), puis aura la malchance de jouer en demi-finales de conférence l’équipe qui a terminé en tête de la dite conférence, ici les Cleveland Cavaliers de LeBron James. Franchement, je préfère vous le dire de suite : même si les Celtics sont vieux expérimentés, même si on dit d’eux qu’il se rebifferont quand ils le voudront, même si cette équipe présente peut-être la meilleure somme d’individualités de la conférence, je n’y crois pas, je ne peux plus y croire. Je ne crois pas les Celtics capables de renverser des montagnes, pas cette année, plus cette année, et encore moins l’an prochain.

Cette saison, les Celtics peuvent compter sur la régularité de Ray Allen, sur la capacité de Paul Pierce à se transcender lors des derniers instants d’un match, sur la belle présence défensive au poste de Kendrick Perkins, ou encore sur les coups d’éclats de Rajon Rondo. pour arracher de belles victoires (comme récemment sur le parquet de Dallas) et les enchaîner (4 de rang, série en cours). Mais cette saison, les Celtics ont aussi un banc très moyen à faible capacité scoreuse (d’où les arrivées tardives de Nate Robinson et de Michael Finley) et deux joueurs vieillissants bien décevants : Kevin Garnett et Rasheed Wallace.

Lire la suite… »

Publié dans Celtics, Contrats | 5 Commentaires »

John Stockton est sexy… selon Monica, Phoebe et Rachel !

Posté par Tinmar le 20 mars 2010

Avant un bon gros billet qui arrivera un peu plus tard, je partage avec vous cette petite vidéo assez folle. Vous y verrez 3 de nos meilleures amies, Rachel, Monica et Phoebe (de la série Friends) discuter du sex appeal de John Stockton, (oui oui, vous avez bien lu) son mini-short aidant ! Je ne sais pas vous, mais je crois que je vais couper quelques centimètres à mon short, si c’est pour faire cet effet-là à Jennifer Aniston, Courteney Cox ou Lisa Kudrow !

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans On s'en fout | Pas de Commentaire »

All Around the Web : ce que pensent les blogs français !

Posté par Tinmar le 18 mars 2010

Comme d’habitude désormais, MyNBA4U s’associe à ses partenaires 24 secondes, 1 contre 1, Fadeway.fr et BasketBlog pour vous proposer un petit florilège de ce qui se dit sur la blogosphère NBA en France. Voilà la sélection de la semaine :

allaroundtheweb.jpg

La mythique série des jeux NBA Jam va bientôt débarquer sur Wii. 24secondes nous offre un panorama de ce que le titre a à proposer.

1contre1.com répond à toutes vos questions concernant Chris Bosh. Est-ce qu’il va rester ou partir? Où se situe t-il par rapport aux autres Free-Agents? Qu’est ce que « First Ink »?

Sur Basket Blog, Steve Nash et Chris Paul jouent les réalisateurs

Enfin, c’est déjà l’été sur MyNBA4U : Wade préférera-t-il attendre du renfort à Miami, ou au contraire aller renforcer une équipe de Chicago malmenée actuellement, mais sacrément bien équipée pour le futur !

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les papys « Upper Deck » font de la résistance : « Il est encore là lui ?? »

Posté par Tinmar le 16 mars 2010

« Il est encore là lui ? » : c’est sûrement la phrase que j’entends le plus quand je parle NBA avec mes frères ou des potes qui n’ont plus maté de matchs NBA depuis une bonne dizaine d’années. Car il faut le savoir, je me sens quelque peu seul quand je parle des derniers exploits de Darren Collison, de Luis Scola ou encore Rajon Rondo : « OK, mais c’est qui eux ? Dis-moi plutôt, il joue encore Kidd ? Et Le gars-là, j’avais sa carte… Mais si, le tout petit… Muggsy Bogues ? »… Mais bon, ça s’est un peu calmé ces derniers temps, grâce à 3 anciens, des vétérans à la limite du revenant, qualifiés de « OUI ILS SONT ENCORE LA » et qui font partie de ces rares joueurs ayant été drafté avant 1998 et la retraite d’un certain Michael Jordan…

jordanupperdeck92.jpg  malonemailmanfanimation.jpg

Car au final, si je me suis mis au basket-ball c’est grâce à la Dream Team bien sûr, mais surtout grâce à ces cartes que l’on collectionnait, les Upper Deck, Topps et autres Fleer. Bien sûr, j’avais aussi la carte de Richard Dacoury, mais bizarrement, ça m’a moins touché…….. Peut-être la qualité de la photo, la pose moins flashy du limogeaud, ou les stats moins éloquentes, je ne sais pas, mais en tout cas, Stockton et Malone m’ont tout de suite plus intéressé ! Je me souviens que je ne comprenais pas encore grand chose de la Draft, de ce pourcentage de réussite ou encore du format « saison régulière/playoffs », mais c’est pas grave j’avais cette image de Jordan qui volait, et ça c’était plus qu’il n’en fallait… Malheureusement, le lock-out de 1998 a été la goutte d’eau du « bordel, je comprends rien ! », et donc, mes frères et moi on a commencé à suivre le football, et l’avènement d’un certain Zinédine Zidane. Et plus personnellement, j’ai repris la NBA en 2001, mes frères jamais…

Donc pour eux (et connaissant les moyens de communication de l’époque), les seuls joueurs qu’ils connaissent quand ils regardent le dernier Top Ten, ce sont les actuels superstars (LeBron, Kobe, O’Neal, Carter, Wade, Howard, Parker, Milicic, et je crois que c’est tout !), et ce sont aussi d’autres gars, plus vieux, que l’on va classer selon des critères qui sont miens.

D’abord, les éternels… Eux, ce sont les gars qui ont été draftés pendant la période « Jordan » et qui ont gardé un niveau de jeu et de popularité constants jusqu’à aujourd’hui : le Shaq arrive en tête de liste, son aura, sa bonne humeur et sa sélection au All Star Game de l’an dernier ont fait qu’on se souvienne encore de lui comme d’un joueur actuel ; Jason Kidd et Kevin Garnett sont aussi encore là, les deux étant toujours des gars importants de leur équipe ; enfin, les gens ne sont pas du tout surpris de voir Derek Fisher et Rasheed Wallace encore en activité : pourtant, leur draft date respectivement de 1996 et 1995…

rasheedwalacetopps96.jpg  jasonkiddfleer94.jpg

Enchaînons ensuite par les « Ils traversent le temps, tranquillement, sans faire trop de bruit » : Grant Hill fait partie de cette catégorie. L’ailier des Suns, 37, est l’actuel 3ème plus vieux joueur de la ligue derrière le Shaq et Kurt Thomas (pour un seul jour !), et sa sélection au All Star Game dès sa première saison ainsi que son image de gendre idéal ont fait de lui une telle star à l’époque qu’ils ne sont pas plus étonnés de le voir à ce niveau à cet âge avancé. Kurt Thomas d’ailleurs, avec Joe Smith, sont encore là, et là encore, ça n’étonne pas plus que ça… Citons également Michael Finley, qu’on croyait avoir perdu en début de saison. Avec les Celtics, il reverdit (ahahah…) mais rassurez-vous, les gens n’imaginent même pas qu’il soit aussi vieux : pour eux, Finley n’a été bon qu’à partir de 2001 : 8 ans plus, qu’il soit encore dans la ligue, ça n’étonne personne, et pourtant il a 36 piges ! Et concernant Antonio McDyess, ça fait 5 ans qu’il joue très régulièrement, donc aucun soucis quant à sa présence ici.

Enfin, on finit par les grosses surprises pour ces ex-fan de basket, ces joueurs qui font partie de cette catégorie nommée « Il est encore là lui ?«   : oui, Théo Ratliff est encore là, et il fait même bien plaisir aux Charlotte Bobcats (pour info, Charlotte n’est plus Hornets depuis quelques saisons déjà…). Oui, Juwan Howard est encore là, il ne joue certes plus pour les Bullets, mais il reste un bon joueur. Pour preuve, il a été un excellent titulaire de secours des Blazers de Clyde Drexler. Et enfin oui, Jerry Stackhouse est lui aussi encore là : revenu en cours de saison chez les Bucks, il apporte son expérience et son shoot à cette équipe en pleine forme actuellement (12 victoires sur les 13 derniers matchs).

Et non, Stackhouse ne se prend plus pour le futur Jordan… D’ailleurs, c’est fini cette comparaison d’avec His Airness ! Pardon ? Qu’est devenu Harold Miner ? LOL… enfin je veux dire, tu me fais rire quoi ! »

haroldminer1993.jpg

Publié dans NBA History, On s'en fout | 1 Commentaire »

Chicago Bulls : des blessures inquiétantes à court terme… opportunes et propices à plus long terme ?

Posté par Tinmar le 14 mars 2010

Deng, Noah, Rose, Gibson, Miller et Hinrich : voici la liste des joueurs blessés, handicapés ou suspendus pour les prochains matchs des Bulls. A l’heure où il est bon de gagner quelques matchs afin de se qualifier pour les playoffs, toutes ces blessures n’arrivent pas au meilleur moment. Car actuellement, les Bulls ne sont plus qualifiés pour le tournoi final à cause d’une série de 7 défaites consécutives, et ont notamment laissé passer ses concurrents directs Miami et Charlotte. Alors que l’été 2010 et ses free agents approchent à grands pas, Chicago se doit de montrer qu’elle est une équipe compétitive afin d’attirer un des gros poissons disponibles. Mais la question se pose : une non-accession aux prochains playoffs pousse-t-elle définitivement Chicago hors de la course à la signature de Dwyane Wade, target n°1 des Bulls ? Alors que tout porte à croire que oui, je n’en suis pas personnellement certain…

flipmurrayfloor.jpg Issac Baldizon/NBAE via Getty Images

Il ne reste plus que 17 rencontres à Chicago pour pousser Toronto, Miami, Charlotte ou Milwaukee hors des 8 places qualificatives pour les playoffs. C’est nécessaire pour l’équipe de l’Illinois, qui se doit de montrer à tous qu’elle est une équipe déjà forte (le premier tour 2009 face aux Celtics m’a personnellement déjà convaincu…) pour réussir à attirer quelqu’un cet été. Malheureusement, le poignet de Derrick Rose et le pied de Joakim Noah ne vont pas aider cette équipe dans sa quête aux playoffs. Ces deux joueurs sont véritablement la colonne vertébrale sur laquelle les dirigeants des Bulls vont construire leur équipe, et sans eux aujourd’hui, les Bulls vacillent et ont donc enchaîné 7 matchs sans la moindre victoire. En course actuellement pour le 8ème spot à l’Est face à Miami où évolue un certain Dwyane Wade, tout porte à croire que ce dernier choisira l’été prochain l’équipe la déjà mieux équipée pour atteindre rapidement les sommets de la NBA, et cette équipe sera celle qui finira devant l’autre cette saison, cela coule de source ou presque…

Lire la suite… »

Publié dans Bulls, Heat | 8 Commentaires »

12
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag