• Accueil
  • > Blessures
  • > Et si Monta Ellis se barrait ? Et si Iverson allait à New York ? Et si, et si, et si…

Et si Monta Ellis se barrait ? Et si Iverson allait à New York ? Et si, et si, et si…

Posté par Tinmar le 18 novembre 2009

Lundi, on a été témoin de deux changements assez importants dans cette Ligue : premièrement, Iverson a été coupé par les Memphis  Grizzlies après seulement 3 matchs, et surtout après avoir quitté Memphis pour raisons personnelles ; secondement, Stephen Jackson a été échangé avec Raja Bell et Vlad Radmanovic à Charlotte. Ces deux transactions (si l’on peut qualifier le buy-out d’Iverson de transaction) entraîne une masse de questions, auxquelles je vais tenter de répondre ici.

montaellisfinger.jpg iversonpractice.jpg jasonwilliamsorlando.jpg AP & Getty

- la carrière d’Iverson s’est-elle terminée en même temps que son contrat à Memphis ? Beaucoup le disent fini, encore plus sont heureux de voir ce joueur egocentrique et personnel et radin finir de la sorte. Personnellement, je ne pense pas que le lutin from Georgetown soit terminé : il a encore beaucoup à donner, et je crois sincèrement qu’il peut rendre de fiers services à une équipe qui est par exemple en manque de go-to-guy, des joueurs capables de scorer par eux-mêmes. Il est vrai qu’Iverson a cette manie de vouloir tout le temps marquer grâce à lui-même, mais mettez-le dans une bonne situation, à savoir entouré de grands joueurs et avec un vrai objectif de titre derrière, et je suis sûr que vous obtiendrez un Iverson nouveau. Regardez l’an dernier : Stephon Marbury a bien été recruté par Boston en février, pour un résultat mitigé mais pas catastrophique non plus. Dans ce cas de figure-là, ils sont plusieurs à répondre à ces critères : Boston et son Big désormais Five peuvent donner au fier Iverson son titre tant convoité ; Denver et son coach George Karl n’ont pas gardé que des mauvais souvenirs du passage de The Answer dans le Colorado ; Orlando a vu son meneur de jeu titulaire Jameer Nelson se blesser au genou et être absent pour 6 semaines. Et si on s’éloigne un peu des contenders, on voit que les Nets et surtout les Knicks peuvent avoir besoin d’un joueur du style de Iverson dans leur effectif respectif, et ce malgré le démenti de D’Antoni… Moi, je le vois bien au Knicks dès aujourd’hui, car avec un meneur de jeu de l’envergure de Chris Duhon, ils sont assurés de finir droit dans le mur ! Le jeune Toney Douglas ne va pas combler le trou à la mène éternellement, et Iverson pourrait être celui-ci. Si d’ici à février, Iverson est encore libre, Boston ira le chercher pour donner à Allen Iverson ce qu’il mérite : un titre NBA !

- le départ de Stephen Jackson va-t-il entraîner celui de Monta Ellis ? Le jeune meneur ou presque des Warriors est énervé, et il se pourrait que bientôt, il ne supporte plus le coaching de Don Nelson le grand. Car même si Al Harrington et Stephen Jackson ne sont pas les plus dociles, toutes ces velléités de départ ne sont pas le fruit du hasard : Don Nelson est connu ces dernières années pour ne pas savoir se fixer, et il n’y a qu’à regarder ses 5 de départs depuis le début de la saison pour se le persuader : sur 9 matchs il n’a reconduit que deux fois son cinq de la veille… c’était lors des deux derniers matchs, et Mikki Moore était titulaire !!! Ca vient de Tim Kawakami de Mercury News :

« Plusieurs sources disent que ces derniers jours, et selon les souhaits de Don Nelson, les Warriors ont appelé certaines équipes pour leur proposer Monta Ellis. Il semble donc inévitable qu’Ellis sera transféré, en présumant que Nelson soit reconduit. Et chacune des sources consultées pensent que Nelson sera reconduit. [...] Ellis voit actuellement à quel point Nelson n’a aucune envie de construire une vraie équipe, et à quel point c’est le bordel chez les décideurs des Warriors. Ellis le sait, il vit en plein dedans. Il n’est pas le meneur idéal dans les yeux de Nelson, et ça fait désormais une paire d’années qu’il l’a vu. Et pourtant Ellis est l’un des arrières les plus talentueux de sa taille en NBA.« 

Il n’est pas nécessaire de posséder des pouvoirs extraordinaires pour deviner la pensée de Don Nelson et des big boss de Golden State : en recrutant Stephen Curry lors de la dernière draft (à la place par exemple d’un ailier fort à la Jordan Hill, un choix qui ne se serait pas non plus révélé super judicieux au final), Ellis est de suite devenu persona non grata ou presque chez les Warriors. On laisse faire les choses un minimum, et hop, on obtient l’énervement de Ellis qui veut bouger. On n’en est pas encore là, mais pas loin. Et ne vous étonnez de voir Anthony Randolph tirer la tronche à son tour si Nelson continue de changer son 5 comme Domenech change les siens (je parle là des arrières centraux…), ose continuer Kawakami. Bref, c’est le bordel chez les Warriors, et c’est Turiaf qui doit être bien heureux !

 

- la blessure de Jameer Nelson peut-elle être positive pour Orlando ? Oui et non j’ai envie de dire. Pour Rashard Lewis, la blessure de Jameer Nelson peut faire du bien à l’effectif des Magic : quand les autres équipes se grilleront à enchaîner les matchs vers les mois de mars et avril, les Magic seront plus frais, puisque ce sont d’abord Carter, puis Nelson, puis Bass, puis Gortat qui auront manqué quelques matchs pour mieux jouer à la fin de la saison. De plus, ça implique tout le monde dés le début de la saison. Ca, c’était les paroles de Lewis… Moi, mes paroles et mes pensées, c’est que Orlando will miss Nelson, even if Mister Passe-du-coude peut tenir la baraque convenablement durant plusieurs matchs (là, ça sera une bonne vingtaine de rencontres). Orlando a eu la bonne idée de faire signer Jason Williams, lui qui s’est bien reposé durant son année de retraite. Le soucis, c’est que Hedo Turkoglu n’est plus là, et que le turc prenait le jeu à son compte déjà quand Nelson s’était arraché l’épaule. Mais bon, comme déjà dit, White Chocolate peut tenir la baraque, et au pire, Anthony Johnson et ses 48 anspeuvent également rendre de bons services ponctuels… Au final, Orlando va surement perdre une voire deux places au classement final à l’Est, et pourrait le regretter quand il sera l’heure d’affronter les plus gros sur leur parquet lors de game 7…

4 Réponses à “Et si Monta Ellis se barrait ? Et si Iverson allait à New York ? Et si, et si, et si…”

  1. pseudonymes1 dit :

    Je suis d’accord pour dire qu’Iverson va rebondir. Mais honnêtement, s’il allait à Boston (et je le souhaite), ce serait un démenti éhonté de la logique qu’il a voulu imposer à Memphis, il ne faudrait pas l’oublier. Comment pourrait-il être n°1 (au poste) à Boston avec un Rondo qui est ni plus ni moins qu’un des tout meilleurs meneurs. Rondo se mettant en plus à tirer à trois points. Je trouve tous les articles du net assez conciliants avec Iverson, bien qu’il se défende d’avoir voulu faire « sa star ». Ce n’est pas parce qu’il en est une qu’il peut se permettre d’agir ainsi. Il a merdé sa série de transfert depuis son départ de Philie, et cherche ni plus ni moins qu’un billet express dans une franchise qui joue le titre. On ne connaît bien sûr pas toutes les modalités du transfert, mais on peut légitimement douter qu’Iverson se soit fait prendre en traître.

    Pour cette raison, je le vois mal aller au Nets ou au Knicks. Même pour « jouer »… euh… ah oui, car c’est « gagner » qui intéresse Allen.

  2. Tinmar dit :

    Ce qui intéresse Iverson, ce n’est pas simplement la gagne. A Boston, ça serait pour la gagne on est d’accord, et en tant que back-up numéro un aux postes 1 et 2 ; par contre s’il va à NY en tant que numéro 1 à la mène, ça serait coup double pour lui, car si victoire il y a, ça serait grâce à Monsieur Iverson !
    Je parle pour moi : Iverson a clairement voulu faire sa star à Memphis, avec les caprices qui vont avec. Par contre, je lis partout que son expérience à Denver n’a pas été bonne : elle l’a été, mais c’est sûr que si on compare avec l’apport de Billups, ça change la donne. Iverson s’est loupé à Détroit, mais un peu comme tout Détroit l’an dernier…

    Cet été à Memphis, on lui a surement vendu le fait qu’il serait le chef de file d’un groupe jeune et talentueux (Conley, Mayo, Gay), avec deux bons intérieurs (Zach Randolph et Marc Gasol). C’aurait pu être une bonne chose si tout le monde avait joué le jeu, à commencer par Iverson lui-même. Le soucis je pense, c’est que le courant a du mal passer entre lui et Hollins, le coach, qui n’a peut-être pas voulu la venue de l’ancienne star de Phila, chacun voulant garder son cap. Du coup, Iverson est parti, et il signera peut-être à NY ou à Boston ou autre part…
    Iverson doit aujourd’hui se poser la question suivante : choisir entre être titulaire et star d’une équipe de seconde zone (NY), ou être remplaçant pour gagner un titre NBA (Boston) ?

  3. pseudonymes1 dit :

    Equipe de troisième zone, oui. Heureusement qu’il n’y a pas de rélégation en NBA.

    Sa venue à New York est conditionnée (je suppose) à un contrat d’un an (voire moins). Etant donné la surpise que va être le transfert supposé de LeBron en 2010. L’absence de recrutement notable de New York le laisse toujours supposer. New York, équipe dont plus personne ne s’affole de sa décomposition. Cette perspective de la free agency de LeBron freine considérablement l’arrivée d’un joueur 5-MAJEUR dans l’équipe des Knicks. Par ailleurs, il semble que cette année ne soit pas non plus celle de LeBron, malgré un effectif qui a tout de même belle allure, mais dans laquelle il manque un second franchise player.

    Je pense qu’à ce stade de sa carrière, (et étant donné qu’il a tout de même toujours ramé avec Philie, sauf une année), Iverson n’a maintenant plus le choix. Et il va devoir prendre ce qu’on va lui proposer. Je mise un billet à Houston, allez… étant donnée la question du salary cap puisque Boston a dû depuis longtemps explosé le plafond…

  4. Tinmar dit :

    Le soucis avec l’été 2010, c’est que le salary cap va normalement encore etre réduit, pour descendre à à peine plus de 50M$… Certes NY aura de la place, mais qui pour accompagner LeBron ? Iverson s’il y va ne fera qu’une pige d’un an, pour le minimum syndical de 1,4 million $ : New York ne veut pas se griler, mais en même temps, arriveront-ils à attirer LeKing alors que Cleveland peut peut-être lui offrir le support tant attendu (et qui n’est pas Shaq vraisemblablement…) ?
    Pour revenir à Iverson, Houston ne me parait pas une destination possible, pour la seule raison nommé T-Mac : McGrady veut revenir rapidement sur les parquets, et l’arrivée d’Iverson ne permettrait pas une bonne répartition des rôles (comme un peu partout où ira Iverson…). De plus, ça serait aller à contre-sens de la belle montée en puissance de Brooks et Ariza.
    Franchement, je ne vois que NY pour lui offrir une pige : un marché étendu, une équipe sans bon meneur (non, Chris Duhon n’est pas un bon meneur) ni réel scoreur (non, David Lee ne peut aps marquer 20 points par soir durant 82 matchs), et un coach qui prône le jeu rapide : ça tombe bien, Iverson attire les badauds, sait mener et scorer, et aime remonter le terrain très vite.

Laisser un commentaire

 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag