Stephen Jackson chez les Mavericks ? Why not…

Posté par Tinmar le 30 août 2009

Hier, je vous disais que le captain des Warriors, Stephen Jackson, avait fait son coming-out public, réclamant un départ de Golden State pour pouvoir remporter un nouveau titre après celui remporté avec San Antonio en 2003. Il avait alors cité 5 destinations possibles : New York, Cleveland, et les trois équipes du Texas que sont San Antonio, Houston et Dallas. D’après quelques informations récoltées ici et là, c’est cette dernière équipe qui pourrait être la plus enclin à faire venir Jackson.

stephenjacksontongue.jpg  Getty Images

On a pu lire ce matin sur Dallasbasketball.com que Dallas donc serait intéressé par Stephen Jackson. Mike Fisher, journaliste pour ce site, révélait que Don Nelson avait pris contact avec la direction des Mavs pour étudier la chose. Et l’information n’est pas à prendre avec des pincettes, surtout quand on sait que le site en question est la propriété d’un certain Mark Cuban ! Je doute que ce dernier laisse passer ce genre d’info si ce n’est pour servir ses intérêts. Mais voila, personnellement, je ne vois pas comment Jackson peut venir chez les Mavs, tactiquement d’abord, financièrement ensuite.

Je m’explique : Dallas cet été a fait ce qu’il devait faire, c’est-à-dire se renforcer dans les secteurs où ils pêchaient, c’est-à-dire son banc et son secteur intérieur. Avec la draft de Beaubois (impressionnant lors des premiers camps)et la déjà présence de Jason Terry et de JJ Barea, le banc arrière des Mavs se complétait ; avec les signatures de Marion et des free-agents Drew Gooden et Tim Thomas, les arrières de Dampier et Nowitzki semblaient eux aussi protégés, et ce malgré le départ de Ryan Hollins vers Minnesota et de Brandon Bass vers Orlando. D’où la non-nécessité de faire venir Stephen Jackson, connu pour prendre des shoots un peu comme il veut quand il le veut… Indéniablement, Jackson est un bon élément qui peut améliorer encore les Mavs, mais il peut tout aussi bien détruire ce que Kidd, Terry et Nowitzki ont construit ces deux dernières années !

Après, financièrement, l’affaire semble également compromise : les Mavs sont déjà au-dessus du salary-cap, et ont déjà utilisé toutes leurs exceptions (ceci ne concerne pas Jackson, mais il est bon de le noter également). Alors OK, Cuban est surement l’homme le plus à même de faire venir un joueur sans tenir compte de ce genre de restrictions (pour rappel, Mark Cuban fait partie de ces grands gamins ayant raflé lors de l’explosion de la bulle Internet)… OK également que Cuban a donné cet été des contrats de l’ordre de 8M$ l’année à deux papys ou presque (Marion pendant 5 ans, Kidd pour 3 ans), ce qui montre bien qu’il n’a pas peur de faire venir des vieux tant que ceux-ci améliorent son équipe, et indéniablement, Jackson peut l’améliorer… ou je me répête, détruire ce que Kidd, Terry et Dirk ont construit ces deux dernières années !

Mais bon, si cette rumeur est sorti de terre, c’est qu’elle est faisable : imaginez un premier 5 formé par Kidd, Howard, Marion, Nowitzki et Dampier, remplacé au bout de 10 minutes par un autre 5 qui ressemblerait à Barea, Terry, Jackson, Tim Thomas et Gooden : ça a de la gueule quand même ! Car un trade faisant venir Jackson n’impliquerait à priori aucun de ces joueurs : Nelson, si d’aventure il se laisse convaincre de laisser partir Jacks (ou Ellis, qui sait), en profiterait pour alléger sa masse salarial en provision de 2010, et donc serait tenté par des joueurs ayant des contrats finissant prochainement. Ils sont quelques uns à répondre à ce critère chez les Mavs : Shawne Williams (2,4M$), Kris Humphries (3,2M$) et Greg Buckner (4M$), les deux derniers étant arrivés avec Marion début juillet.

dirknowitzkiabovejackson.jpg  Getty Images

Pour résumer, voici les pros et les cons de la venue de Jacks à Dallas :

-Pros : il apporterait de la profondeur au banc des Mavs / Cuban a des sous et veut un titre / Cuban n’aime pas les jeunes, et Jackson est un trentenaire qui pourrait avoir un impact aussi bien offensif que défensif

-Cons : Jackson est connu pour être selfish, réclamant la balle tout le temps ou presque / Don Nelson peut ne pas être intéressé par les joueurs proposés, et je peux le comprendre / Quitte à se mettre dans le rouge financièrement, autant bien le faire : Dallas préfererait Monta Ellis à Stephen Jackson…

La grosse interrogation se trouve au niveau du jeu, et plus particulièrement au niveau de l’intégration de Jackson au système de Jason Kidd. Mais voila, imaginons que cela marche, est-ce que les Mavs peuvent rivaliser sur 7 matchs à des ténors à la Lakers et Spurs ? Je vous laisse penser à ça, et on en parle quand le trade se fera ?

Publié dans Gossips, Mavericks, Transactions, Warriors | Pas de Commentaire »

Stephen Jackson « ne pense pas qu’il sera un Warrior la saison prochaine »

Posté par Tinmar le 29 août 2009

On critique le football avec ses starlettes qui veulent changer d’équipe comme de chemises (Ribéry, je ne parle pas de toi, promis…), et on a raison : rien de plus insupportable de voir des gars (qui gagnent en un an plus que toute votre famille réunie dans toute une vie) se plaindre de leur sort et réclamant un transfert sous risque de grève ou je ne sais quoi ! Mais voila, je vous rassure, ça n’arrive pas qu’au foot : la NBA réserve aussi son lot de mécontents ! Le dernier en date se nomme Stephen Jackson, qui ne souhaite plus jouer pour Golden State l’an prochain. Il suit un peloton de joueurs dont le plus récent se nomme Ricky Rubio.

stephenjacksonunhappy.jpg AP Photo

Hier, à New York, la marque de chaussures de sport Protege présentait sa nouvelle collection, en présence de deux de leurs représentants, Al Harrington et Stephen Jackson,  respectivement joueurs des Knicks et des Warriors. A un moment donné, un des animateurs de la soirée a invité Stephen Jackson à prendre le micro pour répondre à une simple question :

« - Stephen, penses-tu que les Warriors vont faire les playoffs cette année ?

« - Um… Je ne pense pas que je serai un Warrior l’an prochain. Je suis en train de voir pour quitter l’équipe »

Grosse nouvelle donc, puisque personne ne pouvait imaginer une telle nouvelle… Personne ? Al Harrington, qui a joué avec Jackson chez les Warriors avant de réclamer et obtenir son départ de Golden State vers New York la saison dernière (comme c’est bizarre…), le savait :

« -Je ne suis pas surpris. On se parle souvent, donc je le savais déjà. Honnêtement, parfois vous avez besoin de changement, et je souhaite que ce changement le mène vers New York. Ca pourrait être bon !« 

Mis à part le fait qu’il fasse du pied à son ancien coéquipier, Al Harrington n’apporte pas grand chose… C’est Jackson lui-même qui s’est un peu plus expliqué pas longtemps après, au micro du Dime Magazine. Morceaux choisis :

- Je recherche juste une équipe capable de gagner le championnat rapidement… Les Warriors sont au courant de tout ça… Moi, j’aimerais bien aller soit à Cleveland, n’importe où dans le Texas, ou sinon ici, à New York avec Al (Harrington)… J’aimé aimé (jouer dans le système mis en place par Don Nelson). Ca m’a donné l’occasion de montrer tout ce que je savais faire sur un parquet. C’était excellent pour moi, mais aujourd’hui, j’ai 31 ans, et il ne me reste que 4 ou 5 ans. Je veux me retrouver dans une situation favorable à une participation aux playoffs et à une bague supplémentaire (ndlr : il en avait gagné une en 2003 avec San Antonio)« 

Alors voila, Stephen Jackson veut regoûter aux joies d’un titre NBA, en tant que grand contributeur cette fois-ci. Car en 2003, il n’avait pas été le number one, mais seulement la troisième force offensive de la team qui avait battu les Nets de Jason Kidd. Là, Steph recherche une équipe qui peut gagner le titre dès aujourd’hui, et la liste d’équipes qu’il a fournie le montre bien : à Cleveland, il serait le scoreur numéro 2 derrière James, une sorte de prince au King ; à Dallas, il formerait avec Howard, Marion et Nowitzki l’un des rosters les plus interchangeables de la Ligue ; à New York dans tous les cas il ne gagnerait pas le titre donc on zappe ; à San Antonio, il n’y a plus de place pour lui, donc on zappe aussi. Alors, cette demande de trade est-elle au final recevable ? Clairement non, et ce pour plusieurs raisons. La première est financière…

Lire la suite… »

Publié dans Cavaliers, Gossips, Knicks, Mavericks, Spurs, Warriors | Pas de Commentaire »

L’imbroglio Iverson reste pour l’instant sans réponse…

Posté par Tinmar le 28 août 2009

Allen Iverson… Cet homme a juste été la star de la NBA au début des années 2000. Leader des 76ers pendant plus d’une décennie, il a également formé avec Carmelo Anthony un des duos de scoreurs les plus efficaces de la Ligue. L’an dernier, il fut transféré à Détroit, et l’histoire ne fut plus aussi belle. Aujourd’hui sur le marché des transferts, il est l’objet de pas mal de convoitises. Il y a moins d’une semaine, Charlotte aurait réussi à le convaincre de rejoindre les rangs de coach Larry Brown, et l’affaire semblait finie… Pas encore apparemment, puisque Memphis lui a offert un contrat. Tentatives de solutions au cas Allen « The Answer » Iverson…

iversondoubts2.jpgAP

Mardi il y a 10 jours, Iverson tweetait qu’il avait trouvé un accord avec les Bobcats pour rejouer avec son ancien coach de Philadelphie, Larry Brown. Même si leur relation ne fut pas des plus plates, c’est indéniablement sous ses ordres que Iverson avait atteint le niveau qui lui avait valu le titre de MVP en 2001. On l’avait vu venir, puisqu’on savait que le nouveau conseiller de l’équipe de France avait reparlé à Iverson, de même qu’on pouvait aisément deviner chez Iverson l’envie de jouer pour une équipe avec un minimum de potentiel et de fond de jeu (non, je ne parle pas de Memphis…). Ce tweet closait donc l’affaire Iverson… mais en fait non, puisqu’aujourd’hui, Iverson n’a toujours rien signé !  La faute à qui ? Eh bien pas à Iverson, ni à Brown, mais bien au-dessus… Ou plutôt en dessous du saut ! :)

Lire la suite… »

Publié dans Bobcats, Contrats, Grizzlies | 2 Commentaires »

White Chocolate revient en Floride pour aider Orlando à gravir la dernière marche !

Posté par Tinmar le 26 août 2009

New York n’a donc toujours pas trouvé son meneur pour la saison prochaine. Et ce ne sera assurément pas Jason Williams : l’ancien showman des Kings a signé un contrat d’un an avec Orlando, dernier finaliste NBA. Les conséquences de cette signature pour chacun des acteurs concernés, c’est tout de suite après la photo !

jasonwilliamsheat.jpg Bob Rosato/SI

Il y a des come-backs qui sont ahurissants et époustouflants, fabuleux et géniaux tellement les joueurs qui reviennent sont des stars et peuvent encore révolutionner le jeu de leur équipe : on se souvient du n°45 de Michael Jordan lors du printemps 95, ou encore de Magic Johnson. Aujourd’hui, ce n’est pas un hall-of-famer, encore moins une superstar, mais Jason Williams. Le meneur de jeu passé par Sacramento, Memphis et Miami (LA comptant pour du beurre) revient donc en NBA pour aider un prétendant à toucher au but final, comme il l’avait fait en 2006 pour les Heat du Shaq et Wade. En arrivant à Orlando, White Chocolate sera en concurrence avec Anthony Johnson pour être la doublure de Jameer Nelson, qui sort d’une saison certes tronquée, mais surtout assez fabuleuse puisque Nelson avait été convié au All-Star-Game.

Lire la suite… »

Publié dans Come Back, Contrats, Magic, NBA Show | Pas de Commentaire »

Qu’arrive-t-il à Michael Beasley ?

Posté par Tinmar le 25 août 2009

On l’a appris aujourd’hui, le n°2 de la Draft 2008 Michael Beasley a été admis dans un centre de réhabilitation pour se reposer dit-on de quelques problèmes personnels. Chronologie des faits…

Qu'arrive-t-il à Michael Beasley ? dans BlessuresTwitter

Il y a quelques jours, Michael Beasley a balancé sur son Twitter une photo de lui avec son nouveau tatouage. On le sait, Beasley est un fan de Twitter, et pouvait balancer jusqu’à 3 Tweets par jour. Donc, sur cette photo, on voyait Beasley de dos, avec son surnom (Supercool Beas) tatoué sur toute la largeur de son dos. Mais le plus inquiétant n’est pas la cheumerie de ce tatouage (chacun ses goûts, chacun son dos), mais ce qu’on peut voir en bas à droite de la photo en question : on y aperçoit  une petite bouteille de 7Up !!! C’est fou non ? Mais encore plus fou, c’est ce qu’il y a à côté : deux petits sachets en plastique, d’une taille bien connu de tous… Oui, bien sur, on peut y mettre un petit sandwich, mais avec les derniers tweets balancés par l’ami Beasley, ça ne devrait pas ça. Ohla non, personne ne parle de drogue, mais on y pense tous très fort… Voici les trois derniers tweets de Beasley avant qu’il ne ferme son compte (ça aussi c’est quelque peu chelou !) :

Lire la suite… »

Publié dans Blessures, Heat, Marketing | Pas de Commentaire »

12
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag