Quel avenir pour les Spurs ?

Posté par Tinmar le 30 avril 2009

Ca y est, c’est fait : les Spurs ont été éliminés de ces playoffs, par de bien meilleurs Mavericks. C’est la première fois dans ce millénaire que San Antonio se fait éliminer avant les demi-finales de conférence, la dernière fois étant en 2000, et Tim Duncan était blessé, et David Robinson était dans sa dernière vraie saison, et Tony Parker jouait encore au PBR… Désormais en vacances plus tôt que prévu, il est l’heure de se poser la question : quel avenir pour les Spurs ?

tonyspurs.jpg AP Photo

4 à 1, c’est le lourd bilan de ce premier tour pour les Spurs. Malgré un Tony Parker en feu (43 points au game 4), un Tim Duncan égal à lui-même (30 points au game 5), cela n’a pas suffit. Trop esseulés, les deux compères n’ont rien pu faire face à la défense de fer de Dallas. Avec Ginobili, ça n’aurait surement pas été la même chose… mais je suis prêt à parier que le résultat final aurait été le même : Dallas serait passé… Pourquoi en suis-je si sûr ? Simplement parce que les Spurs n’ont pas de banc : Finley a 53 ans, Bowen un peu moins, Kurt Thomas n’a jamais été bon, Fabricio Oberto non plus, Roger Mason s’est éteint quand la pression est venue, Matt Bonner est roux, tandis qu’on a oublié d’apprendre à attaquer à Ime Udoka ! Gregg Popovitch a beau être un superbe coach, un génial motivateur de troupes, c’en était trop pour lui cette fois-ci…

Alors qu’adviendra-t-il des Spurs dès la saison prochaine. Voici les trois principaux leviers du futur des San Antonio Spurs :

 

Lire la suite… »

Publié dans Spurs | Pas de Commentaire »

Ryan Hollins s’éclate… mais se prend une technique derrière !

Posté par Tinmar le 26 avril 2009

Cette nuit se jouait le Game 4 opposant Dallas à San Antonio. Avec l’avantage du terrain, les Spurs se devaient de gagner s’ils voulaient rester en course pour la suite des playoffs. Peine perdue, puisqu’à part Tony Parker (43 points dont 31 en première période) et à un degrè moindre Tim Duncan (25 points mais à 11/18 aux lancers), les autres éperons ont préféré rester chez eux… Surtout que le banc des Mavs hier s’est déchainé, en particulier Ryan Hollins, profitant du coup de moins bien de Dirk Nowitzki (12 points seulement, bien pris par Tim et Bowen), et des fautes de Erick Dampier (5fautes à l’entame du dernier quart).

hollinstech.jpg Glenn James/NBAE via Getty Images

Ryan Hollins hier soir m’a impressionné. Vraiment, il m’a ouffisé comme j’aime à le dire. Déjà car il a joué une vingtaine de minutes… Ensuite car il a nous a fait trois contres dont deux monstrueux… Et ensuite, car il a claqué un smash de folie sur Tim Duncan, tellement fou qu’il en a récolté une faute technique derrière, laissant l’opportunité aux Spurs de revenir à 5 points à 4 minutes du buzzer. Je vous laisse la vidéo, mais je vous avertis, quand je l’ai vu en direct hier soir, ce slam m’a fait me lever de mon lit (j’étais super en caleçon rouge, chaussettes Bulington) :

Image de prévisualisation YouTube

Au fait, j’avais zappé de vous dire : la faute technique ne vient pas du dunk monstrueux, mais surtout du la joie non-contenue de Hollins juste derrière… Un peu tiré par les cheveux ! Mais personnellement, à sa place, j’aurai frappé Duncan, juste pour le fun, tellement j’aurai été heureux de dunker sur Monsieur Parfait Duncan !

Publié dans Mavericks, NBA Show | Pas de Commentaire »

Un être vous manque… et vous vous retrouvez mené en playoffs !

Posté par Tinmar le 25 avril 2009

Après une banale nuit hier (Boston et Dallas qui atomisent Chicago et San Antonio, et Utah qui gagne au buzzer ou presque face aux Lakers), nous avons eu droit il y a quelques heures à des matchs certes moins glamour sur le papier, mais super plus intéressants je trouve : Phila garde son avantage du terrain face à Orlando, Houston fait de même avec Portland, et enfin Cleveland se dirige tranquillement vers le seul sweep possible lors de ce premier tour (attendons Denver ce soir pour en être sûr). Alors, qu’arrive-t-il à ces équipes (Orlando, SA, Portland) qui devraient l’emporter sur des équipes normalement plus faibles qu’eux ? Et pour les autres qui sont en train de perdre, n’y a-t-il pas un petit quelque chose en plus qui leur manque afin de titiller encore plus les intouchables ? Petit tour d’horizon de ces êtres qui ne sont pas là (blessures ou autre), ou qui ne jouent pas comme ils devraient (déceptions)…

chaunceylead.jpg  AFP

Cleveland vs Détroit :  Côté Cavaliers, tout va pour l’instant pour le mieux, donc pas besoin de nous éterniser dessus. Par contre, côté Pistons, clairement il manque quelque chose, ou plutôt quelqu’un : chez eux c’est bien un leader, en l’occurence Chauncey Billups qui fait défaut ! Depuis son départ, on ne sent plus aucun coeur dans cette équipe, si ce n’est Joe Dumars dans ces tribunes. Car ni Tayshaun Prince ni Rip Hamilton n’ont l’aura d’un leader, et les deux seuls qui pourraient faire office de capitaine (Rasheed Wallace et Antonio McDyess) sont aujourd’hui surement trop vieux pour vraiment influer sur le terrain… Bon il est vrai que si aujourd’hui sur cette série, on devait trouver un seul problème à ces Pistons, il se nommerait LeBron James, mais là n’est pas la question : Détroit va se faire sweeper, une chose qui ne serait sans doute pas arrivé (ou moins facilement) avec son meneur MVP des NBA Finals en 2004 !

Boston vs Chicago : les verts ont certes retrouvé leur avantage du terrain, ils ont du galérer plus que de raison pour cela ! La raison ? Je suis tenté de dire qu’elle se nomme Derrick Rose, mais quand je vois cette stat [en moyenne cette saison, les Bulls marquent moins (109,2 contre 109,8) et prennent plus de points (112 contre 104) quand Rose est sur le court !], je me dis que le soucis principal n’est pas là… Et en effet, en cherchant bien (j’avoue, pas si loin que ça), la raison des difficultés actuelles des Celtics, c’est l’absence de Kevin Garnett ! Le captain, le leader naturel, l’aboyeur n’est simplement pas sur le terrain pour pousser, pousser les autres… Alors OK, l’an dernier, Boston a eu autant de mal avec KG dans ses rangs face aux Hawks, mais cette année, on sent clairement un manque à l’intérieur, et ce malgré les bonnes perfs de Glen Big Baby Davis (19 points 7 rebonds).

Orlando vs Philadelphie : 2 à 1 pour Phila, match à suivre chez eux…

Lire la suite… »

Publié dans Celtics, Hawks, Jazz, Magic, Pistons, Spurs, T'Blazers | Pas de Commentaire »

Rookie of the Year : Rose bien sur… et Brook et Robin Lopez qui nous la jouent Suzie et Suzon !

Posté par Tinmar le 24 avril 2009

Au début de cette semaine ont été annoncées les vainqueurs de deux titres majeurs : celui de meilleur défenseur, logiquement attribué à Dwight Howard (rappelons-le, il est le number one aux contres et rebonds…), et celui du rookie de l’année, tout aussi logiquement décerné à Derrick Rose, le meneur des Bulls… Non, ce qu’il y a eu de surprenant dans cette dernière élection, ce n’est pas la seulement sixième pla ce de Kevin Love, mais bien la place de second qu’un journaliste a attribué à… Robin Lopez !

lopeztwins.jpg SI.com

Derrick Rose devant OJ Mayo et Brook Lopez : voici donc les résultats de cette année concernant les meilleurs débutants NBA. Logique, au vu des prestations monstrueuses de Rose : il est le 9ème de l’Histoire à accumuler 16 et 6 lors d’une première saison, après Oscar Robertson, Magic Johnson, Isiah Thomas, Penny Hardaway, Damon Stoudamire, Allen Iverson, Steve Francis et Chris Paul… Notons également qu’il a égalé Kareem AJ pour le plus grand nombre de points marqués pour un premier match de play-offs, et hop, on obtient un crack !

Derrière donc, la star OJ Mayo a fait honneur à son statut d’excellent joueur de basket, puisqu’avec 18,5 points par soir, il est le meilleur scoreur de sa promotion (avec également 3 passes et 4 rebonds). On peut facilement parier sur lui pour être le Kevin Durant de l’an prochain, c’est-à-dire devenir le leader de son équipe en montant jusqu’à 24 points par nuit. Conley (surprenante fin de saison) + Mayo +Rudy Gay = futur doré pour Memphis !

C’est ensuite que le plus drôle arrive : bien entendu, Brook Lopez mérite amplement cette troisième place… En effet, le rookie des Nets s’est imposé dans le roster de Lawrence Franck, pour devenir déjà l’un des meilleurs à son poste de pivot.

Regardons la suite du classement : Russell Westbrook devance Eric Gordon, qui devance Kevin Love, qui devance trois autres intérieurs : Michael Beasley, Marc Gasol et… Robin Lopez !

Le jumeau de Brook a reçu une place de second dans cette élection… Sauf que Robin Lopez, doublure de la doublure du Shaq à Phoenix, n’a qu’une moyenne de 3 points et 10 minutes de jeu par match… Donc, clairement, un votant s’est totalement gourré, confondant Brook le bon avec Robin le moins bon… A moins que le journaliste en question ne soit vraiment trop fort et a déjà deviné le potentiel de Robin… Mais je pense pas, donc je dois en conclure que le journaliste n’est pas très bon dans ce qu’il fait !!!

Where will amazing happens this year ? En partie là, je pense !

Publié dans Awards, On s'en fout | 1 Commentaire »

Playoffs 2009 : premier jour, et premières surprises !

Posté par Tinmar le 19 avril 2009

Hier soir, c’était le first day des NBA playoffs 2009 ! Ca se fête, et moi comment je l’ai fêté ? En n’ayant pas Internet, superbe ! MAis ce qu’on retiendra surtout, mise à part ma connexion foireuse, c’est bien les 3 victoires à l’extérieur obtenues donc par des équipes « plus faibles ». Mini-résumé de chacune de ces confrontations…

Des Blazers trop jeunes ?

yaobench.jpg Reuters

On peut décemment se poser la question, tant hier soir l’équipe de Nate McMillan a été absente : 27 points d’écart au final, +14 aux rebonds, les Rockets ont simplement écrasé les Blazers. Seul Roy a essayé de jouer, mais trop esseulé (10/23 aux shoots, soit près d’un tiers du total de son équipe), il n’a pas pu empêcher son équipe de couler. Chez les Rockets de coach Adelman, Yao s’est régalé (24 points en 24 minutes, à 9/9 aux shoots), Aaron Brooks a distillé (27 points à 5/8 from three, 7 passes) et Mutombo a fait le taf (9 rebonds en 18 minutes) face à un Oden qui a surnagé (15/5). Grosse défense donc de Houston sur des Blaers trop frêles, à l’image de Batum, qui a fini son match avec seulement 2 points… Portland doit se réveiller, et on compte sur coach McMillan pour nous remotiver ses troupes.

La stat : Yao qui passe une soirée tranquille, avec 24 points à 9/9…

 

Cleveland, comme prévu…

lebronfree.jpg AP Photo

Pas grand chose à dire sur ce match, également à sens unique, où un certain LeBron James a bouffé son défenseur direct Tayshaun Prince : 38/8/7 pour LeBron, 4 points et une petite faute pour Tayshaun, autant dire que le Roi a plus que dominé son Prince……………………….. Je sais, merci ! Si ça continue comme ça (la série, pasmes blagues), Cleveland s’en va vers un sweep en bonne et due forme ! A moins que les Pistons retrouvent ce qui faisait d’eux l’une des équipes les plus redoutables de la ligue il y a quelques années de cela : Chauncey Billups…

La stat : LeBron tout assi tranquille avec 38 points, 8 rebonds et 7 passes…

 

Boston : un être vous manque… et Rose est né !

Lire la suite… »

Publié dans Bulls, Cavaliers, Celtics, Mavericks, Pistons, Rockets, Spurs, T'Blazers | Pas de Commentaire »

1234
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag