• Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Baron Davis peut-il réellement revenir chez les Warriors ?

Posté par Tinmar le 30 décembre 2008

Oui, nous l’avons tous lu hier ou avant-hier : Baron Davis l’ancien meneur des Hornets et des Warriors, aujourd’hui passé chez les Clippers, aurait révélé à son grand ami Stephen Jackson qu’il aimerait dans un avenir très proche revenir jouer sous la houlette de Don Nelson, à Golden State ! Enfin, ça, c’était hier, puisqu’aujourd’hui, dans une interview donnée au Times, Baron Davis aurait retourné sa veste…

barondavisrobertgalbraithreuters.jpg Robert Galbraith/Reuters
Baron Davis a du apprécier le dernier artcile paru sur NBA.com écrit sur l’excellent Dave McMenamin. Ce dernier a classé les tops et les flops concernant les transferts du dernier mercato, et l’aller simple de Baron Davis vers LA a été classé…  flop n°1 !!! Pour tout vous dire, dans les flops, 4 joueurs sur 5 sont plus ou moins concernés par le départ de Davis des Warriors :en premier donc, Baron Davis ; en second, l’arrivée de Marcus Williams à Golden State pour remplacer Davis et suppléer Monta Ellis ; en 4, Ricky Davis qui devait donner de l’impulsionau jeu habituellement rythmé du Baron ; en 5, Corey Maggette ui avait fait le chemin inverse à celui effectué par Davis, pour le remplacer offensivement justement…

Baron Davis doit donc bien regretter d’avoir quitter les Warriors… Je ne dis pas que les Warriors sont actuellement beaucoup meilleurs que les Clippers (10-23 contre 8-21), mais il est clair que Davis, en signant à LA, voulait jouer avec Elton Brand… Au final, il se retrouve à jouer avec Camby (défensivement au top, mais offensivement absent), Randolph (défensivement absent, mais shooteur dès qu’il a la balle en main…) et accessoirement Chris Kaman, blessé en ce moment. Alors oui, Davis aurait dit à Stephen Jackson qu’il aimerait revenir à Golden State… Alors, ce fut n’importe quoi sur la toile : les Warriors aurait alors envoyé une proposition « Crawford/Maggette contre Davis »… Ou pire, j’ai lu sur un forum que Davis aurait proposé un buy-out à son employeur des Clippers… Connerie sur connerie bien entendu ! Baron Davis n’a aucune chance de revnir à Oakland, et ce pour plusieurs raisons :

- premièrement, il a lui-même démenti cette rumeur : aujourd’hui dans le Times, on peur lire une interview de Baron Davis où il révèle qu »en effet, cette première saison est difficile, mais ma première pour les Warriors le fut tout autant« . Un démenti assez fort, puisque pour Davis, cette volonté de revenir n’est « jamais sorti de sa bouche« , et qu’il ne sait pas comment Jackson ait pu comprendre une chose pareille.

- secondement, Davis a certes laissé une trace pour les Warriors, mais surtout pour ses caprices et sa capacité à ne pas appliquer les ordres. L’été dernier, au moment où Davis pouvait ne plus rejouer pour les Warriors (et où les Warriors pouvait le refaire signer), il avait décidé au dernier moment ou presque de quitter le navire Oakland pour retourner à Los Angeles, pourtant pastrès loin de là… Une décision prévisible, puisque rien au club n’a été fait pour le retenir, pour peut-être essayer de faire venir un crack de l’époque (Josh Smith, Iguodala…).

- tertiairement, une partie du « Board » des Warriors s’est positionné contre le maintien de Davis à Oakland : Nelson le coach, Chris Cohan le propriétaire des lieux, et Rob Powell, le président des opérations basket-ball ont en effet tout fait pour ne pas retenir le meneur, pourtant grand contributeur quand il fallait croire en les Warriors (rappelez-vous : « We believe »…). De l’autre côté, Chris Mullins, le GM, et son assistant, Pete d’Alessandro, s’y sont opposés. On sait désormais qui a gagné, d’une car Davis est en effet parti, de deux car Nelson a été prolongé, tandis que d’Alessandro a été depuis viré, et que Mullin n’a toujours pas été signé… Faire revenir le Baron (contre Maggette entre autres, qui vient des Clippers…) ne serait qu’un pas en arrière pour la crédibilité d’une franchise qui ne l’est plus depuis quelques temps déjà…

- quatrièmement, l’arrivée de Davis entrainerait le départ d’un ou plusieurs joueurs : le nom de Maggette revient le plus souvent, tellement il est décevant depuis son arrivée à Oakland. Malgré ses 19 points, il shoote à un très petit 41%, et quand on parle des trois points, on chute direct à 18%… Rajoutez à cela l’arrivée récente de Jamal Crawford, la montée en puissance de CJ Watson, Marco Bellineli ou encore Anthony Morrow ou Kelenna Azubuike, on obtient alors un Corey Maggette pas inutile mais presque… et dont on aurait envie de se séparer pour faire revenir Baron Davis ? Il est là le soucis : si Maggette a quitté les Warriors, c’est simplement car il s’est pris la tête avec tout le monde là-bas, et notamment le coach Mike Dunleavy…

Baron Davis ne reviendra donc surement pas à Golden State, et ce malgré son indicible envie d’y retourner… Son association avec Monta Ellis avait l’année dernière laisser présager quelques belles choses pour les Warriors, mais non : Davis est parti, Ellis s’est blessé / a été suspendu, et les Warriors ne vont surement pas voir les play-offs cette année. Sans Davis, We don’t believe…

Publié dans Clippers, Gossips, Warriors | Pas de Commentaire »

Celtics pas contents = Kings mangés tout crus… et Salmons qui rentre à son tour dans l’Histoire de Sacramento !

Posté par Tinmar le 29 décembre 2008

Les Celtics ont perdu leur deux derniers matchs, alors qu’ils venaient d’établir le meilleur départ sur 29 matchs de l’Histoire de la NBA… Deux défaites de suite, pour une équipe qui veut tout rafler sur son passage, ça fait pas sérieux, et apparemment, ils l’ont eu très très très mauvaise : Sacramento, qui les accueillait, a vite compris qu’il ne ferait pas long feu pendant ce match. Au final, c’est 45 points d’écart, et un nouveau record de franchise pour les Kings

salmons.jpg Lisa Blumenfeld/Getty Images
Depuis 3 semaines maintenant, je me plains plus ou moins violemment que les matchs NBA ne soient plus diffusés sur Sport +. Mais en même temps, si cette nuit, la chaine qui ose diffuser du rodéo avait décidé de retransmettre la rencontre Sacramento Kings vs Boston Celtics, j’aurai vite laché prise. En effet, voila bien un match pour lequel je n’aurai pas payé grand chose, tant le suspense a été tué dès les premières secondes de la rencontre… et le pire, c’est que je n’éxagère pas ! Cette nuit donc, Sacramento accueillait le champion en titre dans son ARCO Arena presque plein pour l’occasion. Boston se devait de remporter ce troisième match d’affilée joué en Californie, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils l’ont remporté la main haute, mais très haute, si haute que Yao ne pourrait même pas la toucher ! Je vous laisse juger par vous-même le massacre opéré par la bande à Garnett (auteur de 22 points et 11 rebonds en 22 minutes…) :

- 25 points d’écart à la pause, 45 à la fin du match.

- 28% de réussite pour les Kings, 52% pour les Celtics

- la bataille du rebond n’en fut pas une : 53 à 31 en faveur des Kings… Non je rigole !

- aucun King n’a réussi à rentré la moitié de ses shoots, et mention spéciale à John Salmon, auteur d’un superbe 2/9…

John Salmons, parlons-en (merci Elias Bureau Sport…) : grâce à son match plein (11 points… et je crois que c’est tout pour sa feuille de match), il est entré dans l’Histoire de sa franchise !!! En effet, ses 11 points lui ont permis d’être le meilleur marqueur de la rencontre côté Kings… 11 points qui font que John Salmons est devenu officiellement cette nuit le le détenteur du « Record du plus petit meilleur score sur un match » de l’Histoire des Kings, rien que ça !! Et je suis prêt à parier que Barry White, le juge de l’Eté de tous les records présenté par Pierre Sled sur France 3 pendant juillet et aout, était présent dans les gradins pour certifier ce record qui est juste SU-PERBE ! L’ancienne marque était fixé à 13 points, une barre atteinte 4 fois depuis la création de la franchise : deux anciens détenteurs de ce magnifique record étaient Bobby Wanzer et Don Henriksen, auteurs de 13 points en 1955 (à l’époque, la franchise était établi à Rochester et se nommait les Royals…), puis en 2005, Mike Bibby à son tour a marqué 13 points pour mener son équipe à la défaite face aux Spurs de TiPi ; enfin, Beno Udrih avait été le meiller marqueur de son équipe avec donc 13 points il y a moins d’un mois, le 30 novembre dernier, face à Dallas.

En tout cas, ce qu’on retiendra de ce match, outre ce fabuleux record (ouhlala, que John Salmons doit être content !!!), c’est qu’il ne faut jamais, au grand jamais, énerver un fauve qui s’est quelque peu oublié en chemin, JAMAIS !

Espérons que les frères Maloof donneront une belle prime à John Salmons : ce n’est pas tous les jours qu’on entre dans l’Histoire de sa ville !!!

Publié dans Celtics, Kings, NBA History, On s'en fout, Records | Pas de Commentaire »

Qui ira au All Star Game ??

Posté par Tinmar le 28 décembre 2008

Nous sommes à moins de deux mois de l’événement de l’année, une semaine après le SuperBowl, 4 jours de fêtes en tout genre, qui se passera cette année dans le désert de l’Arizona, à Phoenix. Et comme vous le savez tous, les starters seront élus par nous, les fans du monde entier. Deux retours sont sortis depuis, mais ce n’est pas là le plus intéressant : nous allons ici nous attarder sur les remplaçants, ceux que les coachs vont choisir…

west.gif asgphoenix.gif eastern.gif

 

D’après les premiers retours des votes des fans, on peut déjà prévoir 90% des futurs titulaires : si à l’Est, il n’y a que peu ou pas de suspense, puisque sauf catastrophe, Allen Iverson et Dwyane Wade débuteront en traction arrière, avec LeKing James et KG sur les ailes, et Dwight Howard sous les panneaux, à l’Ouest, à part les présence quasi-certaine de Yao Ming, Tim Duncan et Kobe Bryant, il est bien difficile de déterminer les deux derniers élus ! La deuxième place à l’aile se jouera entre Amar’e Stoudemire, qui devance Carmelo Anthony pour l’instant de 25 000 voix, et Dirk Nowitzki de 75 000 voix. Quand à celui qui accompagnera Kobe pour les lignes arrières, la partie se jouera entre Tracy McGrady et Chris Paul, que seules 20 000 voix séparent. Et finalement, concernant le gros débat des chinois qui voteraient en masse pour leurs joueurs (Yao et surtout Yi), cela n’aura aucune réelle incidence, puisque le « coupable » Yi se trouve à 150 000 voix de KG, et il est peu probable qu’il rattrape ce retard avant la fin des votes, dans 20 jours (19 janvier).

Alors, pour revenir au sujet d’origine, à savoir justement savoir qui seront les back-ups de ces joueurs cités ci-dessus, on a par contre que peu de certitudes, et on va traiter ça dans l’ordre…

 

Eastern Conference

asg2008east.jpg

- Arrières : Wade et Iverson étant les futurs probables starters, on trouve derrière eux de nombreux candidats, à commencer par la paire de New Jersey, Vince Carter et Devin Harris. Ces deux-là réussissent un superbe début de saison, portant à bout de bras des Nets pourtant pas superbement bien équipés. Mais déjà entre ces deux-là, Harris se distingue plus, reprenant avec brio le trou laissé par Kidd l’an dernier, et faisant évoluer son jeu de manière super surprenante (actuellement 6ème scoreur avec 24 points de moyenne, en plus de 7 passes). Rajoutez à ces deux-là la paire de Boston Ray Allen et Rajon Rondo (le premier égal à lui-même, et le second impressionant de confiance depuis le début de la saison), le shooteur des Hawks Joe Johnson, et dans un degré moindre Rip Hamilton, qui a connu des meilleures saisons, Jameer Nelson, étincelant depuis quelques semaines avec des Magic magiques depuis le début de la saison, et Derrick Rose, mais celui-ci étant encore un rookie et connaissant actuellement un coup de moins bien, il faudrait un tremblement de terre pour qu’il soit appelé par les coachs. Mon prono : Harris, Johnson, Allen (pour Rondo, ca sera pour l’an prochain…).

- Ailiers :  Derrière LeKing et KG, seront candidats des gars comme Paul Pierce et Chris Bosh en tête d’affiche. Mais on peut aussi sur Danny Granger, impressionant avec ses presque 25 points de moyenne, et Hedo Turkoglu, parfait lieutenant du tout aussi parfait Dwight Howard. Derrière, Yi ne mérite en rien sa place malgré les nombreux votes qu’il a reçus, et Tayshaun Prince ne réalise pas une saison parfaite sous les ordres de son coach Michael Curry. Al Harrington, superbe depuis son arrivée chez les Knicks, pourrait également se mêler à la fête… Mon prono : Pierce, Bosh, Granger.

- Pivot :  ce n’ets pas le talent qui manque à ce poste, mais presque… Derrière l’énorme Dwight Howard, seuls Rasheed Wallace et Zydrunas Ilgauskas paraisent mériter une sélection All-Star, car derrière, Dalembert n’y pense même pas lui-même, Jermaine O’Neal a encore du mal à retrouver son rythme d’antan malgré son gros match de la nuit dernière, et Bogut et Horford sont peut-être encore trop tendres et inconstants. Mon prono : Ilgauskas.

____________________________________________________

Western Conference

asg2008west.jpg
- Arrières : le choix est ici cornélien… Derrière les deux probables élus que seront Kobe et T-Mac (ou CP3), il y a du très très beau monde, à commencer par Paul s’il n’est pas élu par les fans (T-Mac ne sera quant à lui pas sélectionné si les fans choisissent Chris Paul), Brandon Roy (qui joue à un niveau MVPesque cette saison), Chauncey Billups (choisi comme le MVP de l’Ouest pour le premier trimestre par Marc Stein d’ESPN),  Steve Nash car c’est Steve Nash et car cela se passera sous le nez de son public, Tony Parker (toujours détenteur de la high mark de cette saison avec ses 55 points), Manu Ginobili, et Deron Williams. Ces trois derniers ne vont surement pas voir Phoenix en janvier, à cause de leur blessure respective. Après, on peut également parler de Jamal Crawford, Jason Terry, Kevin Durant, Rudy Gay ou même OJ Mayo, mais bon, peut-on réellement choisir un de ceux-là sans prendre tous ceux cités juste-dessus ? Mon prono : Roy et Billups (et Paul…)

- Ailiers :  qui pour accompagner Duncan et Stoudemire ? Si ce dernier est préféré à Melo Anthony, ce dernier ne sera surement pas sélectionné par les coachs, sa saison étant à des années-lumières de celle de l’an dernier. Par contre si c’est Melo qui est chosi par les fans, Amar’e sera choisi par les coachs, bien qu’il ne réalise pas une superbe saison par rapport à ses précédentes. Après, Dirk Nowitzki bien sur sera de la partie, réalisant au niveau statistique une meileure saison que celle qui l’a vu consacré MVP en 2007. Derrière, Pau Gasol pourrait être choisi comme super back-up, plus grâce à la saison des Lakers que pour ses statistiques, à moins que Boozer ou Darko Milicic la lui chippe. Par contre, peu de chances de voir débarquer à Phoenix les anciens All-Star qu’étaient Josh Howard et David West, le premier ayant manqué une large partie de ce début de saison à cause d’une blessure, le second ayant vu ses stats baisser depis l’an dernier. Par contre, Paul Millsap, s’il continue comme il joue actuellement, peut être une surprise… Mon prono :  Dirk et Gasol (et Stoudemire..).

- Pivot :  Yao plebiscité par les fans, les coachs devront faire un choix difficile… Qui emmener ? Entre le showman O’Neal, qui jouerait à domicile, le jeune Andrew Bynum, peut-être encore trop tendre mais ayant déjà un rôle essentiel dans la meilleure équipe de la conférence, et le peu médiatique Al Jefferson, réalisant une saison énorme dans une équipe plus mauvaise que jamais, le choix n’est des plus simples. Rajoutez à ceux-là Randolph, qui se refait une santé chez les Clippers, son coéquipiers Marcus Camby, toujours aussi défensif, ou encore Andris Biedrins, avec ses 12 rebonds quotidiens, et vous obtenezun véritable casse-tête pour les coachs. Mon prono : O’Neal.

Alors voila mon avis, pour vous… MyNBA4U a donc tranché, voici ceux qui iront au All-Star Game 2009 :

East : A. Iverson, D. Wade, L. James, K. Garnett, D. Howard / D. Harris, J. Johnson, P. Pierce, C. Bosh, Z. Ilgauskas + R. Allen, D. Granger

West : C. Paul (ou T. McGrady), K. Bryant, T. Duncan, A. Stoudemire (ou C. Anthony), Y. Ming / C. Billups, B. Roy, D. Nowitzki, P. Gasol, S. O’Neal + S. Nash, C. Boozer (ou C. Paul et A. Stoudemire si ces deux derniers ne sont pas plébiscités par les fans).

Publié dans All Star, NBA Show | Pas de Commentaire »

Iverson buzze les Thunder, les Warriors enchainent les Celtics, et les Baby-Jazz swinguent les Mavs

Posté par Tinmar le 27 décembre 2008

Hier soir fut une nuit très intéressante sur la planète orange. 10 matchs se sont joués hier, lendemain de Noêl, et on a eu le droit à pas mal de surprises… A l’arrache, les Thunder ont presque pas perdu leur 27èmes match en 30 rencontres, les Celtics perdent leur second match d’affilée, les Jazz (sans Boozer, Okur et Millsap) ont battu les Mavs, Jermaine O’Neal s’est déchainé à l’ancienne, et enfin, la première rencontre en NBA des deux premiers choix de la dernière draft, n°1 vs N°2, Rose vs Beasley, Bulls vs Heat…

durant.jpg AP Photo/Jerry S. Mendoza

La roue tourne dans le mauvais sens pour OKC. Hier soir, à Détroit, les Thunder ont perdu leur 27ème rencontre, et franchement, autant depuis le début de la saison OKC méritait ses défaites, autant hier soir, la bande à Kevin Durant méritait au moins de faire match nul.. Bon OK,il n’existe pas de match nul au basket, mais hier, les Thunder méritait le point du nul, vraiment, ou au moins d’aller aux prolongations, et pourquoi pas aux tirs au but ! Je vous explique rapidement : après 26 défaites en 29 matchs, Durant & co se déplaçaient hier dans le Michigan pour affronter des Pistons normalement trop forts pour eux. Ca s’est confirmé, puisqu’à 6 minutes du buzzer, les Pistons menaient facilement de 12 points… Mais 5 minutes plus tard, les Thunder revenait grâce à un lay-up de Kevin Durant : 86-86. McDyess et Joe Smith marquent tour à tour, et ça fait 88-88 à 18 secondes de la fin. On connait la fin : Iverson prend la balle, déborde sur la droite de la raquette et glisse un fin shoot qui rentre à 0.2 secondes du buzzer. Cruel pour des Thunder toujours à la recherche de victoires, afin d’éviter de devenir la pire équipe de l’Histoire de la NBA, rien que ça ! On est de tout coeur avec vous les mecs !

 

fesenko.jpg AP Photo/Douglas C. Pizac
Autre match, autre dénouement : les Jazz recevaient leurs potes de Dallas. Petit fait marquant côté mormon : Jerry Sloan doit se passer de Memo Okur, Carlos Boozer, et Paul Millsap, tous trois blessés, et surtout tous trois super importants dans la rotation de Utah. Alors, c’est le rookie Kosta Koufos qui a débuté le match au poste de pivot, et Kirilenko l’a ccompagné sous le cercle. On se dit alors que les Mavs peuvent l’emporter face à cette équipe fortement diminuée… mais non, car les jeunes grandes pouses que sont Koufos et surtout Kyrylo Fesenko qui ont étonné leur monde : 18 points 8 rebonds pour le grec, 8 points 4 rebonds 3 contres pour l’ukrainien, dont le visage hier rayonnait ! Bien aidé également par un Kirilenko de retour dans le cinq de départ, les Jazz l’ont finalement emporté de 9 points, avec des Mavericks maladroits (40%), brouillon et se cherchant encore. On peut expliquer cela par la défense bien compacte des Jazz (Koufos et Kirilenko ont surement du recevoir des consignes de marquage très strictes, ne laissant pas beaucoup de place à Dirk Nowitzki), mais surtout, Kidd n’arrive pas avoir cet impact qu’il avait pu donné aux Nets ces 6 dernières années : Jason a toujours plus ou moins eu l’habitude d’avoir des gens rapides autour de lui ; là, on lui demande de jouer plus posé, de jouer en demi-terrain, et sur ce que j’ai pu voir hier soir, il n’aime pas jouer de la sorte. Bref, on attend 2010 avec impatience du côté des Mavs, à coup sur…

 

rosefall.jpg Photo by Victor Baldizon/NBAE via Getty Images

Allez, on bouge du côté de la Floride, où les deux premiers choix de la dernière draft se rencontraient pour la première fois dans la grande ligue. C’est Mike Beasley qui a remporté le duel collectif, puisque les Heat n’ont fait qu’une bouchée des Bulls, toujours handicapés par un Rose fatigué (seulement 10/3/3 avec 5 pertes de balles). Beasley, sorti du banc, a rendu une copie plus qu’honorable avec 14 points et rebonds, bien aidé par Wade (28 points). Un duel décevant donc, remporté par un troisième rookie, drafté au second tour : Mario Chalmers, qui a pris le meilleur sur Derrick Rose (16/5/6).

 

joneal.jpg AP Photo/Dino Vournas

Coup de baguette magique, nous voici en Californie, où Sacramento accueillait hier les canadiens de Toronto. Ces derniers l’ont emporté 107-101, et on retiendra 2 choses de ce match : la première, c’est Jermaine O’Neal, qui a sorti hier son meilleur match depuis bien longtemps, son meilleur assurément sous les couleurs rouges et blanches des Raptors. L’ancien Pacer a hier claqué 36 points (à 15/19), 9 rebonds et 2 contres, bien aidé il est vrai par la grosse défense employée sur Chris Bosh, le laissant presqu’à chaque fois en un contre un face à Brad Miller. La seconde chose que l’on gardera, c’est le jeu de Spencer Hawes, auteur hier d’un petit 9 points  et 8 rebonds. Il y a quelques temps, je l’avais encensé pour son jeu intelligent. Je le pense encore, mais ce que je pense encore plus actuellement, c’est qu’il faudrait remettre à sa place ce pivot d’origine : le poste de PF qu’il occupe actuellement n’est pas le sien ! Et bien qu’il soit plus efficace que son prédécesseur Mikki Moore (c’est pas super difficile me direz-vous), il le serait beaucoup plus s’il jouait à son poste naturel… Hier, il était perdu des deux côtés du terrain, laissant Bargnani s’exterieurisé (2/2 à 3 points) d’un côté, manquant 10 de ses 13 shoots de l’autre : et s’il était temps de se séparer de Brad Miller pour laisser éclore Spencer Hawes, messieurs Maloof ?

 

stephjackson.jpg AP Photo/Dino Vournas

On reste en Californie, mais cette fois-ci du côté de San Francisco, où Stephen Jackson faisait son retour dans le line-up de Don Nelson après 10 jours d’absence. Boston vient tout juste de perdre pour la première fois depuis 20 match la veille face aux Lakers. Et jusqu’au troisième , on pensait que les Celtics allaient reprendre leur marche vers l’avant, mais c’était avant le dernier quart… TADAM, suspense !!! Boston menait de 12 points, et c’est ce moment qu’a choisi Stephen Jackson pour attaquer : 15 de ses 28 points seront marqués durant ces 12 minutes fatidiques. Menés de 4 points à 7 minutes de la fin du match, les Warriors, portés jusqu’ici par l’italien Marco Belinelli, allaient alors enchainer un superbe 13-0 en moins de 3 minutes, avec 11 points de Stephen Jackson. Les Celtics ne s’en relèveront pas, Allen ayant fauté une 6ème fois sur un Jackson déchainé. Durant les dernières minutes de ce match, Turiaf marquera 6 points sur lancers francs.

Deuxième défaite d’affilée donc de Boston, qui en est désormais à 4 défaites en 31 matchs. Toujours rien de grave, un passage à vide peut toujours arriver, même aux meilleurs. Avec un road trip qui se prolongera encore à Sacramento et Portland, espérons que cette mauvaise série s’interrompe rapidement. Cleveland, l’autre très grosse pointure de ce début de saison, effectuera son pacific trip dans 3 semaines…

Publié dans Bulls, Celtics, Draft, Heat, Jazz, Kings, Mavericks, Pistons, Raptors, Thunder, Warriors | Pas de Commentaire »

Et si Gilbert Arenas ne revenait pas cette saison ?

Posté par Tinmar le 26 décembre 2008

Les Wizards on le sait, effectuent leur pire saison depuis bien longtemps. Actuellement, Washington en est à 4 petites victoires pour 23 défaites… J’ai dit qu’ils étaient en route pour une de leur pire saison ? Je retire, et j’en rajoute une couche : ils sont en route pour faire la pire saison l’histoire de la franchise (oui, pire qu’en 2000/2001 à l’époque de Juwan Howard, Rip Hamilton…) !! Sans Arenas, Washington coule, et d’après quelques rumeurs, ce n’est peut-être pas cette saison qu’on reverra l’Agent 0 sous le maillot des Wizards

arenasgrunfeld.jpg Photo by Ned Dishman/NBAE via Getty Images

Malgré le remplacement de Eddie Jordan par Ed Tipscott, les Wizards ne s’en sortent pas : 1-10 pour le premier, 3-13 pour le second… Ce n’est pourtant pas les bons joueurs qui manquent, puisque Antawn Jamison (20/9,5) et Caron Butler (21,5/6,5/4,5) s’en sortent tous les deux très bien individuellement… Par contre, autour d’eux, c’est le grand vide : DeShawn Stevenson a oublié comment mettre une balle dans un cercle (au point de demander à ne plus etre titulaire), Andray Blatche et Nick Young sont quelque peu inconstants, car encore trop jeunes et trop tendres. Et pour les rookies JaValee McGee et Javaris Crittenton, le coach a peut-être changé, leurs temps de jeu n’évoluent pas, et ce sont les DNP-CD (Do Not Play – Coach’s Decision) qui s’enchainent… Pourtant, le talent est bien là : McGee a prouvé en début de saison qu’il pouvait être un bon joueur dans l’avenir (6 points, 4 rebonds, 1,2 blocks en moins de 16 minutes de jeu) ; Javaris Crittenton est un espoir à la mène, et espère avoir enfin du temps de jeu à DC, après avoir été échangé deux fois, de LA vers Memphis d’abord, puis de Memphis à Washington ensuite ; enfin, Dominic McGuire le sophomore a pu débuter ses deux premiers à la suite de la requete de Stevenson…

Mais LE gros soucis, en plus d’un manque de collectif flagrant, est en fait les absences conjuguées de Brendan Haywood et surtout de Gilbert Arenas : le pivot d’avenir et le meneur, de jeu et d’hommes. Ce dernier, 3 fois all-star entre 2005 et 2007, vit sa deuxième saison de suite sur l’injured list. Difficile pour Arenas, qui venait en 2008 de signer une prolongation sur 6 ans, pour une somme totale de 110M$… Difficile pour le joueur et son équipe donc ! Son retour, originellement prévu pour le 1er décembre, a été retardée à une date ultérieure, encore inconnue à l’heure qu’il est. Et d’après les bruits de couloirs, Gilbert Arenas et la direction du club auraient discuté pour un retour plus que tardif, puisque Arenas ne prévoirait de revenir que pour la saison prochaine !

Alors bon, il est vrai qu’après un départ à 4-23, soit 5 victoires derrière Charlotte, la saison des ex-Bullets est quasiment terminée, et il est peu probable qu’avec le seul retour de Arenas, aussi exceptionnel soit-il, l’équipe de la capitale US arrive à accrocher les play-offs ( des play-offs qui seront d’après les spécialistes accessibles autour de 39 victoires à l’Est). Alors voila, peut-être est-il temps de faire des expérimentations, et de donner du temps de jeu aux plus jeunes. Ernie Grunfeld y a pensé, et faire revenir Gilbert Arenas trop tôt, avec un genou en moins, serait une grave erreur, surtout sachant que les Wizards n’ont rien à gagner cette année… La seule satisfaction pourrait venir de la draft : après une saison où Washington va surement remporter la belle bagatelle de 10 à 13 victoires, sa place assurée dans les 5 premiers lui permettrait de recruter un bon combo guard (Stephen Curry, James Harden, Brandon Jennings, Ricky Rubio s’il se décide à entrer dès l’été prochain en NBA ?) ou un intérieur ayant un impact direct (Blake Griffin, Hasheem Thabeet ?).

Dans tous les cas, il y a peu de chances que Washington fasse beaucoup de mouvements cet été, car avec un premier cinq composé de Arenas, Stevenson, Butler, Jamison et Haywood, tous en grande forme, cette équipe peut espérer se rapprocher des meilleurs. Par contre, pour le Titre, c’est une autre histoire…

Publié dans Blessures, Gossips, Wizards | Pas de Commentaire »

12345...8
 

Sports pour Tous Poitou Cha... |
Le Défi des Gazelles |
bouling club canohes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyclocrosspassion
| MAC BOURGES
| F.D.F. Mag